jeudi 5 janvier 2012

Soin des cheveux, bouclés ou pas : L'huile végétale de noix de macadamia

Bonjour les gens !

Aujourd'hui, premier jeudi du mois, et de l'année en l’occurrence, bonne année à tous, nous allons donc parler soins des cheveux.
Ça fait plusieurs mois que je vous bassine avec l'hydratation et les produits hydratants, aujourd'hui, on va passer à autre chose. Parce que, comme disait un grand philosophe capillaire, des beaux cheveux, c'est d'abord une belle matière, il va falloir penser à nourrir un peu vos cheveux. Pour cela, pas de secret il faut des corps gras. Vous pouvez utiliser ce que vous voulez, de l'huile de moteur (avant utilisation, ça évite les particules de calamines dures à rincer et qui foncent la couleur) au saindoux, elle n'auront pas les même propriétés, mais ça fonctionnera plus ou moins. Dans les quatre prochains articles, celui-ci inclus, je vais vous parler de mes 4 huiles et beurres préférés que sont la noix de macadamia, le cupuaçu, la noix de coco et le monoï vrai. Il en existe tout un tas d'autres, mais ce sont les quatre qui donnent les meilleurs résultats dans mes cheveux bouclés à tendance capricieuse.

Donc on va commencer cette série par :

L'huile végétale de noix de macadamia

Source
Ou HV de macadamia pour faire court parce que moi et plein d'autre gens sommes des grosses feignasses.


Pourquoi nourrir le cheveux ?

On l'avait vu dans l'article sur l'hydratation : "Nourrir le cheveux va permettre de le renforcer et d'éviter la casse et les fourches (attention, j'ai bien dit éviter, pas réparer. On ne répare pas des fourches) Nourrir le cheveux permet la solidité du cheveux." (je vous ai dit une ligne au-dessus que j'étais une feignasse)
Une huile va permettre de renforcer la kératine et la liaison entre les molécules de kératine et ainsi d'assurer une meilleur cohésion du cheveux. En clair, ça veut dire des cheveux plus forts, donc moins de casse, et moins de fourches.

L'huile va aussi avoir une effet lissant, quelque que soit sa légèreté (oui, il y a des huiles légères et lourdes, on y reviens dans une minute). Ça va arranger les bouclettes parce que ça permet de discipliner un peu les frisottis. Seul soucis, l'équilibre hydratation/nourriture. Si les cheveux sont trop nourris, ils n'auront certes plus (ou très peu) de frisottis, mais il seront tout raides. Avec le beurre de cupuaçu, j'arrive à obtenir un effet brushé sans chaleur, je vous en parlerais la semaine prochaine, et les Maiko et Geisha japonaises utilisaient l'HV de magnolia pour lisser à l'extrême leur coiffures extravagantes mais très tirées.

En fonction de l'état de vos cheveux, il va falloir  une huile plus ou moins légère, c'est à dire une huile qui a un toucher plus ou moins gras, visqueux et collant, et qui va alourdir plus ou moins les cheveux. Il va sans dire que les huiles très lourdes, comme le ricin par exemple sont à proscrire pour les cheveux bouclés. S'ils sont vraiment abimés, on utilisera une huile "moyenne" comme l'huile d'olive ou d'amande douces, qui sont aussi réparatrices, et qui seront très bien en soins réguliers sur des cheveux raides ou ondulés à tendance sèche. Pour les cheveux vraiment bouclés (j'exclus les crépus qui eux ont besoin d'huile et de beurre maousse costauds comme le karité ou le cacao), on privilégiera des huiles légères au toucher sec, comme celles dont je vais vous parler dans les prochains temps, ou le Jojoba et la noisette par exemple.

Pourquoi le faire avec de l'HV de macadamia ? Quelles sont ses propriétés ?

Parce que j'ai dit ! Ce n'est pas suffisant comme raison ? Bon, d'accord, je développe.

L'HV de macadamia est extraite de la noix du même nom, petite noix ronde qu'on trouve dans les glaces Ben&Jerry's la jungle du Queensland en Australie. (Ils on le droit d'avoir des trucs cools aussi les Australiens, pas que des serpents tueurs, des araignées tueuses, des raies tueuses, des méduses tueuses, ninja ou pas, des kangourous tueurs, des ornithorynques tueurs, des casoars tueurs, bref, la faune australienne ordinaire quoi) Concrètement, aujourd'hui, elle est cultivée dans pas mal de régions tropicales, et notamment en Afrique d'où proviennent les huiles du commerce équitable (tant qu'à faire)

 L’Australie, terre de rêves et de cauchemars depuis 1770 (source)

Ses propriétés : 
Comme toute les huiles, elles est donc nourrissante, émolliente (assouplissante) et permet de retenir l'hydratation à l'intérieur de la fibre capillaire. Ce qui la rend encore plus intéressante, c'est son toucher sec et sa facilité d’absorption. Vous pouvez en mettre un peu sur les pointes, ou même sur les longueurs, pour vous aider à discipliner une coiffure et on n'aura pas d'effet cheveux gras. Ils seront juste brillants et lissés, mais sans êtres collés par le gras.

Elle a aussi de très bonnes propriétés pour la peau, et donc pour le cuir chevelu. Elle est très bien absorbée par la peau car elle est proche du sébum dans sa composition (riche en acide palmitoléique, acide gras oméga-7, qui est le principal acide gras du sébum), ce qui évite l'apparition de boutons. De ce fait, elle a aussi une action sebo-régulatrice qui aidera les cuirs-chevelus trop secs à retrouver souplesse et équilibre. Mélangée à des HE comme le citron, elle aidera aussi à réduire la production de sébum par des cuirs-chevelus trop gras (mais n'attendez pas de miracle non plus, ça aide dans le cadre d'une routine plus globale)
Elle favorise aussi une meilleur circulation sanguine, ce qui aide la régulation de sébum, mais aussi la tonicité des racines (moins de chute, plus de volume) et peu accélerer la pousse.

Enfin, elle a des propriétés que j'aime beaucoup, c'est qu'elle est protectrice, réparatrice et légèrement anti-UV, ce qui en fait une véritable alliée lorsque qu'on est dans un environnement au climat hostile. (vous vous rappelez peut-être de la recette que j'avais posté dans l'article sur l'hibiscus)

Enfin, last but not least, l'HV de macadamia est extrêmement polyvalente, puisqu'on peut l'utiliser pour les cheveux, le corps, le visage, et même la cuisine. Elle se mange crue ou cuite, est riches en acides gras bons pour la santé, a un excellent petit goût entre la cacahuète et la noisette (une salade d'été avec une vinaigrette au vinaigre de vin rouge, HV de macadamia et moutarde, vous m'en direz des nouvelles) et elle se conserve vraiment bien car elle est peu sensible à l'oxydation (rancissement)

J'ai failli oublier, D’après Wikipedia en anglais, elle remplace en cosmétique l'huile de vison, et ça, c'est nice ! (blague ©Sasha Baron-Cohen 2006. Ça va, ce n'est pas si dépassé que ça)



Dans quels cas la privilégier à une autre huile ?

  • Si vous voulez faire des bains d'huile, y compris sur le cuir-chevelu afin de réguler tiraillement et gratoullis (voir plus bas)
  • Vous pouvez l'utiliser telle quelle, ou l'incorporer dans des produits de soins protecteurs lorsque vous partez en voyages (ou si vous habitez) dans des endroits ou le climat et les activités mettront vos cheveux à rude épreuve. Elle protège contre le vent, le soleil, le froid et même le sel.
  • Pour réparer les dégâts dus à ces mêmes éléments déchainés.
  • Pour entretenir des cheveux colorés, conserver la couleur plus longtemps et réparer et protéger une fibre capillaire qui a été touchée par des coloration chimique.
  • Pour les cheveux bouclés, c'est une excellent huile rebouclante, que ce soit mélangée à de l'eau ou de l'aloe vera et pulvérisée (ou étalée en très petite quantité) sur cheveux secs ; ou bien sur cheveux mouillés en très fine couche au sortir du shampoing, suivi d'un scrunching (encore un truc dont il faut que je vous parle. En gros, on froisse les cheveux pour les boucler)

ATTENTION : On n'oublie totalement l'huile de macadamia si on est allergique aux fruits à coques. En cas de doute, une petite goutte au creux de coude 24h avant l'utilisation. S'il n'y a pas de réaction, vous pouvez tenter.

Où la trouver ?

Sur internet : AZ, Centifolia et consorts
En magasin bio

Toujours prendre de l'huile vierge, pression à froid (ça vaut pour toute les huiles)
Et elle ressemble à ça (source)

La technique du bain d'huile, késako ?

Faire un bain d'huile, c'est très simple dans le principe, ça demande juste un coup de main pour ne pas s'en mettre partout.

1. Faites tiédir un peu d'huile de macadamia (ou autre, mais la le sujet, c'est l'HV de macadamia), au micro-onde ou au bain marie. Il faut juste que se soit légèrement chaud au toucher, pas bouillant. La chaleur va aider à ouvrir légèrement la fibre capillaire pour aider la pénétration. Pas besoin d'en avoir trop non plus, 2càs pour des cheveux longs comme les miens et un bain d'huile vraiment riche. Il faut juste bien étaler.

2. Démêler vos cheveux. Pas besoin que ce soit parfait, c'est juste pour aider à l'application.

3. Prendre un peu d'huile sur le bout de vos doigts, et masser le cuir-chevelu (vous n'êtes pas obligés, c'est seulement si vous voulez profiter des propriétés de l'huile choisie sur votre cuir-chevelu). Rehuilez vos doigts jusqu'à ce qu'il y en ait bien partout.

4. Si vous avez la tête au dessus de la douche ou du lavabo, vous pouvez verser directement le reste de votre coupelle sur vos cheveux en plusieurs fois et en répartissant sur toute une mèche à chaque fois.
Si vous faites ça debout, au milieu de votre salon (quelle idée, mais bon, je le fais bien debout, dans ma chambre, chacun son truc), vous pouvez mettre quelque gouttes d'huile au creux de votre paume, et l'étaler sur une mèche et recommencer jusqu'à ce que vous en ayez mis partout.

5. Nettoyer le fond de votre coupelle avec les pointes de vos cheveux.

6. Peignez délicatement pour tout répartir comme il faut. S'il y a une nœud récalcitrant, ne forcez pas, ce n'est pas grave. Laissez le, il partira au rinçage.

7. Laisser agir entre une heure et une nuit, puis shampouinez. Avec une huile sèche comme la macadamia, vous n'aurez pas à changer trop vos habitudes de lavage, ça devrait se rincer facilement, pas besoin de shampoing sur les longueur par exemple (sauf si vous en avez trop mis, ou que ça n'a pas posé longtemps, dans ce cas, vos cheveux n'auront pas tout absorbé, et un lavage léger des longueurs sera nécessaire. Évitez cependant de trop décaper, le bain d'huile n'aura alors servi à rien.

Les sources pour finir ?

Wikipedia en Français et en Anglais
Et aussi ce site (en anglais)
Et celui-ci (en anglais avec pleins d'infos intéressantes)
Et là aussi (en anglais)
Et là enfin (en français)

Plus bien sûr, mes petites expériences perso.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Très intéressant!
    Personnellement je suis accro à l'huile d'amande douce très grasse et qui répare et nourris mes longueurs comme jamais ! ^^
    J'aime aussi beaucoup le vrai monoï :)

    RépondreSupprimer
  2. Tu as oublié dans ton énumération de la faune tueuse les requins hybride tueur xd.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Cendra. Moi j'utilise l'amande douce que sur la peau, elle est beaucoup trop riche pour mes cheveux, même si ses propriétés sont similaires à celle de l'HV de macadamia.

    La liste n'est bien sûr pas exhaustive. T'imagines ? c'est plus un blog qui faudrait, c'est Wikipadia en entier. Il ont même des Wolverines cow boys tueurs !

    RépondreSupprimer
  4. Mais c'est cool les ornithorynques ! T'as oublié les pies tueuses aussi (véridique, une de mes amies s'est faire attaquée :p)

    Bref, j'crois que j'vais me commander un pti berlingot d'AZ, je l'ai pas encore testé cette huile

    RépondreSupprimer
  5. Yep ! Très cool les ornithorynques. Sauf que ça a une griffe venimeuse sur la patte arrière.

    Pour l'huile, tu peux y aller sans hésiter, au pire, si elle ne va ni dans tes cheveux, ni sur ta peaux, tu la mets dans ta poêle.
    Mais attends un peu avant de faire ta commande AZ, j'ai d'autre choses à vous parler, notamment le beurre de cupuaçu ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'adore cette huile! J'aime bien aussi sa petite odeur qui rappelle la noisette.
    Par contre, je l'utilise plus pour la peau

    RépondreSupprimer
  7. Sympa l'article!
    J'aime cette huile et le fruit est tout sucré! Pas Australienne mais Guyanaise (pas encore tuée lol), ça pousse par ici aussi!
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nefertari ! Contente que ça t'aie plus ;)

      Supprimer
  8. hi Lilou_masquee

    dis moi tu l'achètes où et à quel prix à peu près l'huile de macadamia?
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le où c'est dans le message :
      "Où la trouver ?

      Sur internet : AZ, Centifolia et consorts
      En magasin bio

      Toujours prendre de l'huile vierge, pression à froid (ça vaut pour toute les huiles)"

      Maintenant pour les prix je sais pas moi j'ai celle d'AZ, le prix est sur leur site. Il me semble que Lilou l'achète en magasin bio, mais en allemagne du coup les prix sont pas les mêmes.
      NB : l'huile de macadamia est moins cher au rayon alimentaire qu'au rayon cosmetique (pas la même tva)

      Supprimer