Affichage des articles dont le libellé est soins capillaires. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est soins capillaires. Afficher tous les articles

mardi 7 avril 2015

Le henné en plein de questions (17 c'est pas mal non ?).


Bonjour,
Aujourd'hui je vais vous parler de henné. Je vais pas reprendre ce qui est dit ici : http://milleetunecoiffure.blogspot.fr/2009/09/le-henne.html , enfin si un peu, mais plutôt ce qui est souvent demandé dans les commentaires. Avec presque 150 commentaires, je vais essayer de faire le tour de la question. Je pense que ces 2 billets ne seront pas indissociable. Je reprendrais les questions des 150commentaires, donc désolé pour la redondance qu'il pourra y avoir entre les deux billets, mais si la question est posé pour un truc déjà mis, c'est que ca ne doit pas être si clair.

source de l'image :  http://babillagesetcaetera.blogspot.fr
Nous vous conseillons de prendre une feuille et un stylo afin de prendre des notes vu la quantité d'information que vous aller récupérer. 

1/ Je veux obtenir tel couleur, comment faire ? 

  • Il nous est très dure de vous conseiller précisément, car ca dépend essentiellement de vos cheveux. Vous avez des conseils dans le tableau du premier billet.
  • Pour du blond, vous ne l'obtiendrez pas si vous n'êtes pas blond, ensuite, il faut utiliser du henné sans lawsonia de préférence.
  • Pour du roux, utiliser de Lawsonia pure.
  • Pour des auburns, un mélange lowsonia et brou de noix ou indigo. Sachez qu'à force d'appliquer du lawsonia les cheveux foncent et du coup au fur et à mesure, il y a de moins en moins besoin de mettre une autre plantes.
  • Pour du noir henné dissocié lawsonia et indigo (se reporter au pdf hennaforhair sur l'autre article). 
  • Pour un roux qui ne foncent pas/pas trop un mélange Lawsonia et de henné blond.
  • Pour du rouge : préparer un henné lawsonia, le congeler. (source HLC)
  • Pour du doré : faire un henné blond
  • N'hésitez pas non plus à regarder la liste des plantes à ajouter donné dans le premier billet.
  • N'hésitez pas non plus a regarder les nuanciers pour avoir une idée : 
    source de l'image dans le billet associé.
    ou celui d'aromazone.
  • On peut vous proposez des pistes de recettes, des idées, mais rien d'autres, trop de facteurs sont a prendre en compte et nous ne sommes ni des spécialistes comme certains le pensent, ni des coiffeurs, juste des gens un peu documenté.  Mais on pourra pas vous conseiller plus.
2/ Quel temps de pose ? 
C'est une question qui revient souvent, mais auquel il y a une réponse dans le premier billet. Pour reprendre : 
  • 30min / 1 heure pour un henné neutre
  • Plusieurs heures pour un henné roux ou noir, cela dépendra de la couleur que vous souhaiter (de 3/4h à une nuit).
  • Pour du blond : 30 minutes suffisent, mais vous pouvez monter à une nuit.
  • Temps de pose court aussi (30min/1h) pour les hennés contenant des plantes ayurvédiques type alma, brahmi, shikakai...
  • Préférez commencer par un temps de pose court, puis augmenter le plus tard selon vos envies, le résultat obtenu au premier essaie, le résultat que vous souhaitez.
3/ Quels marques conseillons-nous ? 
  • Shiraz en magasin bio, fin il accroche bien aux cheveux
  • Hennéindigoetcompagnie dont la texture est divine et qui pigmente bien, c'est essentiellement des hennés de qualité BAQ (body art quality)
  • Centifolia qui a une très bonne pigmentation
  • Aromazone le henné est coupé plus grossier, mais comme les autres il est garanti sans ppd et sels métalliques.
  • D'autre marques peuvent ne pas contenir de PPD et/ou des sels métalliques, mais comme les fabricants ne sont pas obliger de les mentionner, préférer les marques qui garantissent ne pas en contenir.
4/ J'ai fait une coloration chimique, je veux faire du henné maintenant. 
C'est possible, mais il y a des précaution a prendre.
  • Toutes les colorations chimiques contiennent des ppd, même les sans ammoniac et ce produit hyper allergène et relativement instable peut-être à l'origine le l'interaction avec les sels métalliques parfois contenu dans les hennés.
  • Même si vous prenez un henné sans sels métallique et ppd, préférez TOUJOURS faire un teste sur une mèche prés de votre cou, ou sur les cheveux de votre brosse.
  • Ce test permet aussi certaine précaution, il faut mieux pas utiliser de curcuma sur des cheveux décoloré à l'eau oxygéné, car on peut se retrouver vert des cheveux :?
NB : ca marche aussi avec les balayages / les mèches et tout type de technique qui colorent tout au partie des cheveux de façon chimique.
5/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration chimique ?
  • C'est tout a fait possible en prenant les même précaution que cité au dessus, faire une mèche d'essaie.
  • Si vous allez chez le coiffeur, demander de faire une mèche d'essaie le jour de la prise de rendez-vous en même temps que votre test cutanée (oui le test que font quasiment aucun coiffeur, mais qui sert a vérifier si vous tolérer le produit). Informer aussi le coiffeur que vos cheveux ont été hennifié.
NB : c'est aussi a prendre en compte pour les kits racines qu'on trouve en grande surface, les mèches, les balayage, et tout autres procéder de coloration chimique.

6/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration végétale/semi-végétale ?
  • Oui, c'est tout à fait possible, il n'y a normalement pas de soucis, mais préférer faire un test avant quand même.
7/ Le résultat me plait pas, que faire ? 
8/ Mes racines prennent mal la couleur que faire ? 
  • Faire un henné plus concentré avec la plante qui donnera la coloration souhaité au niveau des racines, et un henné plus léger sur les longueurs, oui c'est fastidieux, mais c'est aussi ce qui est fait avec du chimique.
  • Faire un henné uniquement sur les racines
9/ J'ai un henné blond qui contient de l'indigo, dois-je m'en inquiéter ? 
  • Non, ce genre de henné contient aussi du lawsonia, le lawsonia donne du roux donc de l'orange, l'indigo c'est du bleu, le bleu et l'orange sont des couleurs complémentaires. Donc elle s'annule. L'indigo est donc là pour contrer les effets du lawsonia.
10/ J'ai fait un henné et j'ai les cheveux vert ? 
  • Identifié la cause : indigo pur sur cheveux blonds, henné aprés une coloration chimique, trop de curcuma sur des cheveux qui ont été décoloré par le passé (même si il y a plein de temps).
  • Indigo sur cheveux blond : Faire dégorger l'indigo avec de l'argile verte et du lait de coco. (Attention un henné noir dissocié sur cheveux blond donne du noir pas du vert, vous pouvez utiliser l'indigo sur cheveux blonds, pas de soucis)
  • Henné et coloration chimique : désolé il n'y a rien a faire, il fallait faire le test avant ! 
  • Le curcuma : Faire dégorger avec de l'argile, du lait de coco et faire preuve de patience. 
11/ Je veux pas être orange ? 
Allez-y progressivement :
  • avec des recettes coupant le lawsonia avec du casia.
  • Avec des temps de pose court au départ, puis de plus en plus longs.
  • N'hésitez pas à mélanger avec d'autres plantes (liste dans le premier billet).
12/ Je veux des cheveux roses, bleus, jaune poussin, verts ? 
NB : les deux dernières méthodes sont très éphémère.

13/ Je suis enceinte, puis-je faire un henné ? 
  • Oui c'est tout a fait possible, faite tout de même un test sur le pli du coude pour vérifier que vous faites pas de réactions bizarres, les hormones parfois...
  • Prenez des marques de confiances, c'est mieux.
14/ Mon henné est périmé, puis-je l'utiliser ? 
  • Oui, c'est une date optimum d'utilisation, il colorera peut-être un peu moins, il sera moins frais.
  • Si vous avez la peau sensible, faite un petit test cutané dans le pli du coude.
15/ Henné et lissage brésilien ?
  • Je ne connais pas du tout la compatibilité entre les deux. Faire une mèche test est donc TOUJOURS préférable.
16/ Je ne veux pas de reflets roux comment faire ? 
  • D'une part ca dépend de ce que vous voulez.
  • Faire du henné dissocié aide beaucoup.
  • Il y a toujours une période ou le roux ressort un peu, il faut donc refaire un henné (comme on refait une colo chimique quand elle dégorge).
  • Il vous faudra de la patience, le roux peut être présent au début mais au fil des applications disparaître.
17/ Je suis allergique au pollen puis-je faire un henné ? 
  • Nous ne sommes pas médecin, et combien même on le serait ne vous connaissant pas nous ne pourrions vous répondre.
  • Demander l'avis à votre médecin, allergologue, pharmacien, ils sauront bien mieux vous répondre que nous.
  • Faites un test cutané dans le pli du bras, ca ne paie pas de mine, mais c'est un bon moyen de voir si vous avez une réaction ou pas. 
Et pour conclure, le sommaire du sujet henné qui est associé a ce billet et dont le lien est au début : 
Commençons par quelques liens utiles
Le henné, il y en a 2 types
Mais à ces hennés on peut y ajouter des plantes
Quel couleurs puis-je obtenir avec du henné
Puis-je devenir blonde avec du henné blond ?
Dois-je avoir peur de faire un henné ?
Si mon henné rate que puis-je faire ?

Pourquoi certain henné blond et neutre colore-t-il / donne-t-il des reflets roux ?
Comment éviter cela ?
Je veux les cheveux bruns et/ou noir, mais sans reflets roux, puis-je juste utiliser du brou de noix ou que de l'indigo?
Comment obtenir de bon résultat de noir ?
Puis-je mélanger les hennés, faire mes propres mélange ?
Combien de temps la couleur tient-elle ?
Le henné rend-t-il les cheveux verts et fragile comme du verre ?
Y a-t-il un moyen de savoir et d'éviter cela ?
Comment préparer un henné ?
Comment appliquer le henné ?
Temps de pause sur la tête du henné ?
Peut-on garder un henné une douzaine d'heure sur la tête ?
Que faire pour le rinçage ?
Le henné est-il bon pour les cheveux ?
Quel sont les avantages et les inconvénients du henné et de la coloration chimique ?
Le henné est-il un anti-poux efficaces ? Puis-je en faire à mes enfants ?




Rendez-vous sur Hellocoton !

Le henné

Laissez vos commentaires ici :  http://milleetunecoiffure.blogspot.fr/2012/08/le-henne-en-plein-de-questions-17-cest.html

Voilà un petit post sur le henné.

Nous vous conseillons de prendre une feuille et un stylo afin de prendre des notes vu la quantité d'information que vous aller récupérer. 

Commençons par quelques liens utiles :
  • Chez isa et no : Voila quelques petites informations sur le henné, et sa préparation.
  • La saga d'isa : définition, préparation, trucs et astuces....
  • Chez Carabose : Un blog entièrement dédié au henné, la composition de la plupart des marques de henné, la préparation, et autre..
  • Chez AromaZone : Leur dossier cheveux est très complet et notamment sur ce qui est de leur henné.
  • Chez henné for hair : PDF sur le henné pour les cheveux, recettes, application...
  • Le Forum d'arca, un forum sur le henné et ses utilisations.
Il est très fortement recommander de visiter et lire ces liens qui compléteront ce qui est dit ici.
Le henné, il y en a 2 types :
Mais à ces hennés on peut y ajouter des plantes :
  • Pour avoir du noir, c'est généralement l'indigo, ou la campêche qui est utilisé.
  • Pour du brun/châtain, c'est plutôt du brou de noix, feuille de noyer, girofle...
  • Pour les blonds : camomille, racine de rhubarbe, curcuma, pissenlit, millepertuis...
  • Pour les roux/rouges : garance, betteraves, pelure d'oignon jaune...
Quel couleurs puis-je obtenir avec du henné ?
  • A peu près tout, sauf du blanc, le blond et les couleurs extravagantes comme bleue, violet et rose.
  • Le tout est de bien doser les plantes qu'on ajoute au henné. C'est parfois long pour obtenir la couleur souhaitée, mais le henné est un vrai soin. Et c'est agréable à faire, donc au final...
Source, cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Puis-je devenir blonde avec du henné blond ?
  • Non, le henné blond rends les cheveux blond plus lumineux et plus brillants. Il ne décolore en rien les cheveux, ou d'à peine 1/2 tons. Donc mis à part les blondes et les châtains clairs, il y a peu aucune chance pour que votre couleur soit transcendée.
Dois-je avoir peur de faire un henné ?
  • D'après moi, non, le henné c'est un soin colorant. Si la couleur obtenue ne plaît pas on peut modifier le henné et en refaire un.
  • Le henné et les plantes naturelles proposent un large dégradé de couleurs, pas facile à doser, ce qui peut faire peur. Mais il n'y a aucune raison, il suffit de commencer petit, et augmenter les quantités de tel henné ou telle plante, augmenter le temps de pose...
Si mon henné rate que puis-je faire ?
  • Le faire dégorger un peu avec du miel et de l'argile verte. Ou encore avec du lait de coco.
  • Refaire un henné avec d'autre dosage d'autres plantes.
Pourquoi certain henné blond et neutre colore-t-il / donne-t-il des reflets roux ?
  • Tout simplement parce que certaines marques de henné mettent du lawsonia inersis dans leur mélange. Celui-ci colorant les cheveux en roux, il se peut que ça donne des reflets plus foncés et roux.
  • De même les hennés peuvent légèrement foncer la couleur naturelle d'une personne.
Comment éviter cela ?
  • Lire les compositions et fuir le "lawsonia inertis", 3 marques de hennés neutre et blond n'en contiennent pas : La marque Shiraz, La marque Aromazone, et Centifolia.
  • Si le terme lawsonia n'apparaît pas, il n'y a aucune crainte a avoir et vous pouvez y aller.
Je veux les cheveux bruns et/ou noir, mais sans reflets roux, puis-je juste utiliser du brou de noix ou que de l'indigo?
  • Techniquement oui, mais si la plupart des hennés bruns comme noirs contiennent du lawsonia, c'est parce que celui-ci permet aux pigments noirs et bruns contenus dans le brou de noix et l'indigo de se fixer. Ainsi sans lawsonia, la couleur risque de très vite dégorger.
Comment obtenir de bon résultat de noir ?
  • Utiliser un indigo de qualité.
  • Préférer faire un henné dissocié comme c'est expliquer dans le PDF
  • Laisser ses cheveux hors cellophane que l'indigo s'oxyde et donc que la couleur soit plus intense.
Puis-je mélanger les hennés, faire mes propres mélange ?
  • Oui bien sur et c'est conseillé.
  • Cela permet de foncer ses cheveux ou d'aller sur un roux très progressivement et ne pas choquer.
  • Pour débuter, préférer faire un henné neutre, histoire de vous habituer, puis faire un henné avec pas mal de neutre, quitte au henné suivant ne plus du tout en mettre.
Combien de temps la couleur tient-elle ?
  • Le henné roux tient très longtemps. Des personnes ne refont que leurs racines et font des henné colorant tous les ans.
  • Pour les hennés noirs/bruns, faut l'entretenir bien plus, car les pigments se fixent moins bien.
  • Pour le henné blond, il suffit d'en refaire un quand les cheveux sont ternes, cela peut-être tous les 2/3 mois.
Le henné rend-t-il les cheveux verts et fragile comme du verre ?
  • Oui et non.
  • Oui, le henné peut rendre les cheveux verts, surtout lorsqu'on à fait une coloration ou décoloration chimique juste avant de faire un henné, c'est pourquoi il faut attendre plusieurs mois avant de faire un henné après une coloration.
  • Oui si vous faites une (dé)coloration chimique juste après un henné, il y a aussi des risques que cela arrive. Du coup la encore, il faut mieux attendre plusieurs mois avant de repasser au chimique (1ans étant l'idéal)
  • Non, si vous avez les cheveux naturels (jamais colorés).
  • Non, si vous avez attendu assez longtemps entre votre coloration chimique et votre henné.
Y a-t-il un moyen de savoir et d'éviter cela ?
  • Oui, d'une part utilisé un henné de qualité sans ppd et sans sels métalliques.
  • L'idéal étant de prendre un bon henné et de faire la mèche d'essais, ça limitera bien les risques.
Comment préparer un henné ?
  • Il suffit de mélanger la poudre du henné avec de l'eau tiède (pourquoi pas une infusion).
  • Y mettre un peu d'huile, miel ou un œuf, ou de la bière... Pour éviter l'effet asséchant, si vous y mettait du yaourt, ajouter le après le temps de pose. (14/08/12 a force de lecture, certaine personne préfère ne pas mettre d'huile pour que la couleur prenne mieux à leurs cheveux).
  • Si vous n'aimez pas l'odeur, vous pouvez y mettre de HE (pas trop ça peut entêté), ou encore de la cannelle.
  • Un peu de citron ou de vinaigre, l'acide aide les pigments à se développer.
  • Une fois le mélange fait, le laisser reposer plusieurs heures pour que les pigments colorants se développent afin de mieux colorer.
Comment appliquer le henné ?
  • Dans sa baignoire ou sa douche, comme ça c'est facile de rincer les éclaboussures :D.
  • Il faut mieux mettre des gants pour éviter que les mains deviennent rouges/rousses/marrons (valable pour tout les hennés contenant du lawsonia) ou jaunes (henné blond+curcuma).
  • Après commence la galère, appliquer le henné par poignée mèche par mèche.
  • Enrouler les cheveux autour du crane
  • Emballer dans du cellophane.
Temps de pause sur la tête du henné ?
  • Le temps de pose varie selon le henné et selon ce que vous voulez.
  • Le henné neutre peut poser seulement 30min, et sans pose entre la préparation du henné et son application.
  • Pour le henné noir, l'application n'a pas forcément à durer 1 nuits, la prise de l'indigo est assez rapide.
  • Pour le henné roux, enfin le lawsonia, plus vous le laisserez poser plus les reflets seront importants, c'est un peu dur à juger au début. Il faut mieux commencer avec un temps court genre 3/4h quitte à l'augmenter si les reflets ne sont pas assez présents.
  • Pour le henné blond, cela dépend si vous y avait mis du miel dans le but d'éclaircir, si c'est le cas faut le laisser poser au moins 8h. Sinon quelques heures suffisent.
Peut-on garder un henné une douzaine d'heure sur la tête ?
  • Oui sans problème.
  • En mettant serviette et peignoir dans votre lit, et sur votre oreiller vous pouvez dormir avec.
Que faire pour le rinçage ?
  • Le rinçage se fait à l'eau, afin de tout retirer. Mais il se peut qu'il y ait quelque résidu,s dans ce cas là, faites un simple après shampoing.
  • Il faut mieux éviter les shampoings post henné, car le shampoing retirera bien tout le henné, or la couleur se dévoile 14/48h après. Cela est amplifié par le fait de ne pas faire de shampoing.
  • A la fin du rinçage vous pouvez faire un vinaigre de rinçage, le vinaigre est connu pour fixer les pigments.
Le henné est-il bon pour les cheveux ?
  • Oui sans hésitation. Le henné assèche un peu les cheveux après l'application, mais cela est facilement évitable en mettant un peu d'huile.
  • Le henné gaine les cheveux, c'est à dire qu'il ressert les écailles.
  • Il rends les cheveux doux, soyeux et brillants.
  • Le henné aide à donner du volume aux cheveux.
  • Le henné est un anti-poux naturel.
  • Il aide à réguler le sébum et à éliminer les cheveux gras.
Quel sont les avantages et les inconvénients du henné et de la coloration chimique ?
Coloration chimique :
  • Avantage : la couleur est plus sure, plus simple à doser, le temps de pose est court, rend les cheveux beaux juste après.
  • Inconvénient : la couleur dégorge beaucoup, au fil des applications les cheveux s'abîment, s'affinent, tombent, souvent pas très naturel comme résultat, cher dès qu'on a les cheveux longs..
Henné :
  • Avantage : cf. la question précédente. Le prix (j'en ai pour moins de 5€, si j'utilisais du chimique j'en aurais pour 30€ et 100 chez le coiffeur).
  • Inconvénient : la couleur est plus dure à doser, léger assèchement après,
Pour les 2 impossibilités de passer de l'un à l'autre comme ça, dans les 2 cas, il y a des risques, cheveux verts et cassants.

Le henné est-il un anti-poux efficaces ? Puis-je en faire à mes enfants ?
  • Oui, plutôt. il est essentiellement préventif. Le henné gaine le cheveux, ainsi les poux et les lentes ont du mal à s'accrocher. De plus l'odeur du henné n'est pas très appréciée de nos ennemis.
  • Pour le rendre encore plus efficace, diluez-le avec une infusion de lavande, odeur qu'ils haïssent.
  • Dès l'age de 3 ans, il est possible de faire du henné à vos enfants, et pour les têtes blondes, faites du henné blond plutôt que du neutre, cela entretiendra leur couleur naturelle.
Ce post comme tant d'autre pourra être mis à jour car je ne peux pas penser à tout :P.

EDIT du 14 aout 2012 : Un billet frère est né, il reprend les questions posés en commentaire ci-dessous de façon condensé, venez le lire avec de laisser un commentaire, vous y trouverez peut-être votre réponse : http://milleetunecoiffure.blogspot.fr/2012/08/le-henne-en-plein-de-questions-17-cest.html
Les Questions qui y sont aborder :

1/ Je veux obtenir tel couleur, comment faire ? 
2/ Quel temps de pose ? 
3/ Quels marques conseillons-nous ? 
4/ J'ai fait une coloration chimique, je veux faire du henné maintenant. 
5/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration chimique ?
6/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration végétale/semi-végétale ?
7/ Le résultat me plait pas, que faire ? 
8/ Mes racines prennent mal la couleur que faire ? 
9/ J'ai un henné blond qui contient de l'indigo, dois-je m'en inquiéter ? 
10/ J'ai fait un henné et j'ai les cheveux vert ? 
11/ Je veux pas être orange ? 
12/ Je veux des cheveux roses, bleus, jaune poussin, verts ? 
13/ Je suis enceinte, puis-je faire un henné ? 
14/ Mon henné est périmé, puis-je l'utiliser ? 
15/ Henné et lissage brésilien ?
16/ Je ne veux pas de reflets roux comment faire ? 
17/ Je suis allergique au pollen puis-je faire un henné ? 

Ce billet est saturé de commentaire, vos questions ne s'affiche plus depuis un moment déjà. Posez vos questions : ici ! sur le second article. Sur ce billet je ne peux plus vous répondre. Enfin si je peux, mais ça ne s'affiche pas, donc ça ne sert à rien. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 avril 2014

Un petit coucou

Salut tout le monde,

Désolé, mais je n'ai pas le temps de mettre à jour ce blog, et le départ d'Ombelline n'a pas beaucoup aidé à sa mise a jour régulière. Pour ce qui est de l'abeille elle est aussi pas mal overbooké.
Mais je profite de cette soirée un peu plus calme pour vous faire un petit coucou.
De quoi puis-je bien vous parler ?

Bon commençons par une aventure dont une partie d'entre vous est au courant. J'ai recontré Pukali il y a quelques semaines, Pukali est la rédactrice de 365coiffures, on habite pas loin l'une de chez l'autre, mais nous n'avions jamais trouvé le temps de nous rencontrer, voilà qui est chose faite.
photo légendée par pukali
Que font deux chevelues qui se rencontrent ? Une courses de pousettes dans les escaliers qui descendent sur le Loire bien sûre.
Et puis ca papote de tout et de rien, des potes de la websérie tryade, de bébé, d'allaitement, et de cheveux, et bien sur ça sort les brosses à cheveux, et ça coiffe les filles de la taverne pour leur soirée GN à Ys. Mais ça se coiffe aussi mutuellement.
Pukali

moi
 Donc voilà pour les coiffures, et je vous offre le tuto de la coiffure de pukali.
Il faut 2 petits élastiques et un plus gros (enfin a votre guise)
J'ai fait deux tresses en haut du crane, une à droite et l'autre à gauche.
Puis j'ai fait une dutch à 5 brins avec le reste des cheveux.
J'ai fini avec une bête tresse à 3 brins, car je me suis perdue en route, il faut dire que tresser avec un bébé dans les mains c'est pas facile. D'autant plus que c'est ma première tresse a 5 brins plaquée.

Pour ma coiffure je laisse Pukali vous l'expliquer.

Voilà pour cette journée.

Sinon en ce week end pascal, une petite nouveauté :






un henné rouge intense de chez shiraz laissé posé une petite nuit, photo prise à J+2 au soleil.
J'ai mélangé : shiraz dans de l'infusion de plantes aromatiques, du miel, de l'huile de macadamia et de la bière. Mes cheveux n'ont pas encore été shampoinné après le henné.

Je vais certainement investir dans un AS bio neutre pour faire du henna gloss.

Sinon que dire d'autre... Pas grand chose, si ce n'est à une prochaine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 octobre 2012

soin protection piscine

Coucou,

Pour moi qui est les cheveux qui sature au moindre bain d'huile, même avec une huile sèche, voilà la recette que j'applique sur les cheveux pour ne pas avoir de soucis de saturation ou de chlore qui abime les cheveux :

1/3 d'AS
1/3 d'aloé Vera
1/3 d'huile
C'est vraiment bien, ca se rince bien, et les cheveux sont bien protéger. L'idée est aussi de mettre un bonnet de bain, il faut savoir qu'il existe à décathlon des bonnets spéciaux pour cheveux longs.

Pour beaucoup de personne juste mettre de l'huile suffit pour protéger les cheveux et il n'y a pas besoin de faire un mélange comme moi. Pour moi c'est différent pour rincer un bain d'huile il me faut 3 shampoings et 2 masques d'argile, voilà pourquoi je vous propose cette petite recette qui fonctionne bien et qui se rince en toute simplicité. En plus il rend les cheveux doux et bien brillant.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 4 septembre 2012

Troisième rendez-vous pour la cautérisation des cheveux

Bonjour tout le monde,

Un peu dans le genre d'Yves Duteil, avec son titre paru en 1979 "j'ai la guitare qui me démange", je peux également dire avec le sourire aux lèvres :
"j'ai le ciseau qui me démange" !
J'ai bien du mal à résister à l'envie de couper régulièrement mes cheveux, car j'aime la sensation de pointes coupées net et percevoir leur épaisseur entre mes doigts.

Avant de tout développer, je mets ces images avec la légende adéquate.
Toute ma chevelure n'était pas lâchée sur certaines photos, je ne sais pas si vous remarquez bien le changement.
Il faudrait me voir en chair et en os pour mieux s'en rendre compte, il y a une différence de 3 cm sur les 2 images du dessous.


Après la cautérisation et après le dernier henné châtain caramel et indigo (centifolia)
Avant la coupe et la coloration

Comme je l'avais annoncé dans mon précédent billet, j'ai pris un troisième rendez-vous pour une coupe cautérisante.
C'est un petit investissement qui n'a pas absolument lieu d'être, je l'avoue, mais quand on est un peu "taré du bulbe", on se permet parfois quelques fantaisies.

Mon côté compulsif et ce besoin de toujours vouloir couper quelques centimètres, s'explique aussi par le fait que mes pointes de cheveux s'affinent surtout sur les côtés (sans doute à cause des frottements plus nombreux) ; je ne vois pas l'intérêt de laisser pousser indéfiniment et je préfère donc un rafraîchissement tous les 3 à 4 mois.
Je pense que la longueur compte moins que la qualité, donc quand j'estime qu'il le faut, je coupe presque sans remords !

Voici encore des photos :
Avant le dernier henné

Après cautérisation et avant le dernier henné

Après cautérisation et avec un henné tout frais

Quant est-il des fourches au bout des cheveux, suite à ces trois coupes en institut ?
La cautérisation améliore progressivement l'aspect des pointes ainsi que leur densité, ceci dit, on le remarquera encore plus sur des cheveux fins.
Il est vrai que je ne fourche quasiment plus aux extrémités, mais pour le reste de la chevelure non cautérisée, les fourches ne disparaissent pas... on agit sur les extrémités et non sur les cheveux plus courts, donc je le rappelle une fois encore, cette méthode bien qu'efficace et loin d'être inutile, n'est pas non plus miraculeuse et radicale.

A quelles personnes pourrais-je conseiller le thermo-cut ?
Je pense avant tout à celles dont les cheveux sont fins et fragiles et qui ont du mal à pousser sans s'affiner exagérément.
La cautérisation des pointes permettra de préserver la moëlle et les substances nutritives du cheveu.
Même si cette coupe chauffante convient évidemment à tout le monde, elle aura des effets plus surprenants sur certaines chevelures... à condition de ne pas compter que sur un seul rendez-vous.

Aurais-je oublié un point négatif ou peut-être une suggestion sur la prestation ?
Eh bien selon moi, pour les maniaques et les pointilleux, je trouve qu'il serait encore plus avantageux de pouvoir s'occuper de notre chevelure tout entière, un peu comme lors d'un brûlage.
Ne couper que les extrémités reste limité, alors que de sélectionner minutieusement les mèches plus sèches et/ou abîmées de notre précieuse crinière, permettrait d'obtenir un résultat plus conforme à nos attentes.... parfois démesurées (si si) !
La facture serait elle aussi, je le devine aisément, un peu plus allongée ;-)

Un dernier point à ajouter ?
Eh bien, c'est surtout une petite pointe d'humour sur ma compulsion capillaire, toujours en rapport avec la chanson d'Yves Duteil :
"j'ai le ciseau qui me démange, alors je coupe un petit peu, çe me soulage et ça s'arrange, mais c'est un cercle vicieux
Y a rien à faire pour que ça change,
Faut se faire une raison.
Et si d'ici un jour ou deux, y'a le ciseau qui vous démange, alors c'était contagieux" lol


Etant donné que je n'ai pas proposé de tuto coiffure aujourd'hui, je vous laisse les photos ci-dessous, vous me direz si oui ou non ça vous plaît et si vous souhaitez un tuto.
J'ai cherché à réaliser un chignon rectangulaire en torsade, j'y étais presque lol
Vous avez le droit de dire que vous n'aimez pas et même pourquoi pas, de dire quel tuto vous ferez plaisir...




A la prochaine, bonne rentrée et bon courage à toutes les personnes concernées !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 8 juillet 2012

un henné blond cuivré ? Le henné ce traître, ce vil, ce malin !

Coucou,
Sur le blog, nous vous parlons de temps à autre de henné, je vous ai proposé un long billet la dessus d'ailleurs, l'un de plus visité du blog oO. Et souvent on nous demande si je mélange ça et ça j'obtiendrais quoi. C'est dur pour nous de répondre, simplement parce qu'on est tous différents. La couleur de base joue, la qualité des hennés... Du coup répondre, c'est très dur, néanmoins on peut faire des pronostiques :
Trop de curcuma = cheveux qui peuvent tournée à des reflets verts
De l'indigo = du brun à noir
Lawosonia = du cuivré au roux selon la quantité.
etc
Mais parfois le henné est traitre, il donne un résultat complétement absurde ! Oui oui j'ai bien dit absurde !
Prenons le henné de lundi :
Pour rappel d'aprés les nuanciés je suis plutot blond foncé doré (ce que beaucoup appelle dans le jargon du commun des mortelles un chatain clair). Ca se voit pas sur les photos en intérieur, surtout celle avec mon téléphone portable et quand ils sont en chignon, la couleur est plus visible sur les photos en extérieur.
Pour simplifier les choses nous allons utiliser ce nuancier, qui sera la référence dans l'article :
Proposer par Marrydween sur le jardin des chevelus
Venant de doctissimo à l'origine
Alors d'aprés ce nuancier, ma couleur c'est plutôt proche du 8,3-8,31

Le mélange :

100gr de henné blond az
30 gr de henné d'egypte az
50 gr de henné tzarine hic
50 gr de canelle hic
50 gr de rhapontic hic
10 gr d'ortie hic
10gr de neem hic
15gr de camomille
50 gr de henné neutre hic
J'ai laissé poser 2heures environ ! Et ma nuque à bien souffert, il me reste encore du mélange, car j'en ai fait trop oui plus de 300gr alors qu'habituellement j'en fais 200g, c'est ça d'y aller à l'arrache et vider ses fonds de tiroir.


Ce mélange grosso modo composé à 2/3 de henné blond et 1/3 de cuivré on aurait pu s'attendre à un résultat proche de 8,34-8,43 à la limite un 7,34-7,43 (c'est pas dans le nuanciers le .3 c'est pour du doré et le .4 pour du cuivré).
Mais mains oranges (j'avais pas de gants, c'est ça les coups de tête), et mes ongles bien coloré me laisse présager un joli résultat.



Le résultat du henné ?
Le résultat lundi à la lumière naturelle de 22h qui rendrait roux n'importe qu'elle blanche neige aux cheveux noir de jais :

Lundi le résultat pour moi est très proche d'un 5 ! Oui un 5 soit 3 teintes au dessus et sans reflets à part ceux que m'offre le soleil couchant ! On est donc très loin du 7,43 ! N'est-ce pas ?
En gros je suis hyper déçue et dégoûtée !!

Mardi photo prise a 17h, avec un soleil assez haut dans le ciel, toujours dehors, moins bien cadré car ma ciboulette a du mal ! Alors Mardi je constate quelques reflets très légérement cuivré, mais la couleur reste désespérément foncé ! Je pense qu'on peut dire un 5,4 mais légers les reflets constater vous même :

Mercredi, j'ai l'impression que les reflets s'intensifie un peu et que la couleur s'est un chouille éclaircit, surement plus proche du 6,4 ! Bon c'est encore bien foncé ! Je sais que le lawsonia fonce, mais c'est justement pour ca que j'ai pas coupé avec du neutre mais du henné blond !
Constat à mercredi : la couleur continue d'évoluer, comme quoi il faut pas prendre pour argent content le résultat du premier jour.

Jeudi la couleur a encore un peu éclaircit, et j'ai des photos pour vous le prouvez, on pourrait dire que je suis vers un 7,34

Après un lavage au shikakai, neems et orties j'ai presque plus de pellicule, la couleur a l'air d'oscillé entre le 6,34 et le 7,34 plus doré que cuivré, et personne ne m'a rien dit sur la couleur dans mon entourage, en gros comme si rien n'avait été fait !!
Bon c'est pas grave moi le résultat me plait au final c'est le principal, c'est juste un changement qui n'est pas flagrant ^^
__________________________________________
Sinon parlons, j'ai retravaillé la partie de droite du blog, en classant les libellés pour plus de clareté, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensait ^^

Et parlons amitié, j'ai une amie qui vend une belle gratte quasi neuve, elle n'a jamais servit, vous trouverez toutes les infos neccessaires ici : http://cgi.ebay.fr/271004125884

Voilà pour mon expérience et quelques infos, bonne fin de week end à tous.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 26 juin 2012

Brosse tangle teezer et autres accessoires cheveux


Depuis le temps que je la convoitais, la célèbre et fameuse "tangle teezer" !
Elle est maintenant mienne, depuis ma dernière commande sur Diouda, le site des beautés noires et métissées.
Oui je sais, je corresponds tout à fait au profil lol, pourtant, je suis bel et bien issue d'un métissage... mais tout ayant un teint de porcelaine (un peu moins en ce moment, ça ne me fait pas de mal).


Qu'ai-je donc acheté de beau et d'intéressant, mis à part cette brosse ?
Alors j'ai choisi un bonnet auto-chauffant, fabriqué à partir d'un matériau issu de la technologie spatiale (rien que ça), mais j'ai également commandé un shampoing BIO "noire O naturel" pour cheveux bouclés, frisés ou crépus.
Ce produit est sans sulfate, validé écocert, composé essentiellement de beurre de karité et de mangue, d'huile de sésame et de mongogo, d'huiles essentielles de bois de rose et de romarin.

Voici la photo (source image Diouda) :



Le but de ce billet est de vous donner mes impressions sur ces produits, sans langue de bois.

Alors le shampoing est très doux, très respectueux de la chevelure.
Je le trouve effectivement parfait pour des cheveux ondulés, bouclés ou frisés, dans la mesure où il n'emmêle pas la chevelure et qu'il la discipline.

L'odeur est discrète, le shampoing est d'une consistance très agréable, ni trop liquide ni trop ferme.
Si vous aimez avoir un peu de mousse, vous serez déçues, car il n'y en a pas ; c'est une question d'habitude, mais j'avoue aimer qu'une légère mousse se forme, afin de mieux ressentir le lavage et d'appliquer correctement le soin.

Continuons avec la brosse, la voici en image (source image Diouda) :


A de nombreuses reprises, j'ai pu lire que la tangle teezer démêlait parfaitement sans arracher de cheveux et qu'elle rendait la chevelure douce et soyeuse.
Il est vrai qu'au premier passage de la brosse, j'ai senti que mes cheveux étaient encore plus doux et surtout, plus lisses.
Par contre, j'ai quand même eu quelques cheveux arrachés, mais peut-être un peu moins qu'avec d'autres brosses que je possède.

Je suis satisfaite de la tangle teezer, ma fille l'est encore davantage !
Cette brosse est pratique et elle s'utilise aussi bien sur cheveux secs qu'un peu mouillés, elle ne prend pas trop de place et elle ne fait pas de carnage dans les cheveux ; ce que j'aime moins, ce sont les picots et le crissement de la chevelure pendant le brossage.
On a l'impression qu'on va tout arracher, disons que le côté "plastoque" est un peu étrange !
Les picots sont corrects, mais pour une abondante chevelure, ils manquent encore un peu de longueur (selon moi) ; par contre, pour des cheveux fins ou moyens, cela devrait être au poil, si je puis dire ;-)

Continuons avec le bonnet auto-chauffant, que j'ai utilisé pour la 1ère fois.
J'ai trouvé son action très efficace, après un masque au fromage blanc et à l'huile d'argan, j'ai senti que le soin avait pénétré en profondeur.
Après le rinçage et le lavage, je n'ai même pas eu besoin d'après-shampoing !


Autre nouveauté, je viens de faire un henné indigo + rajasthan que j'ai laissé poser une nuit complète, alors je n'hésite pas à nourrir mes cheveux et à les hydrater....

Le bonnet est à changer tous les 3 mois, c'est malin, parce que je ne l'ai su qu'après avoir reçu ma commande :P
Sachez que pour de très longs cheveux, vous aurez peut-être du mal à tout rentrer dans votre bonnet ; chez moi, c'est déjà juste, j'aurais bien aimé un tout petit plus de profondeur.

Voici quelques photos, sur lesquelles vous pourrez voir les résultats du dernier henné, ainsi que l'état des cheveux après le passage de la tangle teezer.
La brillance est exaltée, mais lorsque le cheveu est lissé, c'est normal puisqu'il reflète davantage la lumière :


Les cheveux de ma fille après un passage avec la tangle teezer.
Sa chevelure est moins cuivrée, car j'ai refait un henné neutre avec un soupçon d'indigo.
Du coup, on se rapproche de la couleur naturelle des cheveux de Blondinette ;-)

Concernant mes cheveux, suivant la lumière, on voit le changement de couleur qui est assez surprenant.
Pourtant, il y a un jour de décalage entre les photos, mes cheveux n'ont pas été lavés entre temps.
C'est incroyable, je passe d'un brun profond/noir à une teinte auburn !

La tangle teezer bleu nacrée (je voulais la violette, mais on ne va pas chipoter pour si peu)
Je l'ai photographiée avec les cheveux arrachés, finalement, pas grand chose, mais ça donne une idée.

Allez, en bonus, une photo de mes cheveux, prise en fin de journée :



Ca sera tout pour aujourd'hui, même si je voulais tout d'abord proposer un nouveau tuto.
Je pense que cela aurait fait trop chargé dans un billet, alors ça sera pour la semaine prochaine.
A très bientôt et si vous avez des questions ou des remarques à formuler, je suis toute ouïe ;-)






Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 juin 2012

Article soin : Le yaourt, un hydratant efficace et pas cher

Bonjour les gens !

Avant de commencer, je dois vous prévenir. Cet article est mon dernier ici. Sur une base régulière en tout cas. 
Comme vous avez pu le voir ces dernières semaines, je n'ai pas pu tenir le rythme de publication, et ça ne va pas s'arranger, vu que j'ai commencé cette semaine un nouveau boulot qui va me prendre beaucoup de temps. Je suis comblée, mais c'est quand même avec un petit pincement au cœur que je dois arrêter un an et demi de publication hebdomadaire.

Comme Tiquette avant moi, il se peut que je publie encore de manière sporadique, quand j'aurais un peu de temps libre ou une nouvelle découverte ébouriffante à vous faire partager, mais ce sera un petit bonus au planning désormais bien rempli de 1001 coiffures.

----------------------------------------------

Rentrons désormais dans le vif du sujet, un sujet soin donc, avec cette fois un produit de votre cuisine.
Coqi vous avait parlé du miel, Ombelline vous a donné une recette de masque au fromage blanc, et moi, je vais vous parler d'un actif de base, que vous trouverez dans presque tous les frigos :

Le Yaourt

"Hummmmm, Yaourt !" - Homer Simpson


Qu'est-ce  que le yaourt ?

Une question qui peu paraître un peu idiote, tout le monde sait ce qu'est un yaourt, sauf que... il y a un piège.
D'après la législation Européenne, un yaourt est un produit à base de lait animal (le "yaourt" de soja est une appellation fausse par exemple) fermenté grâce aux bacille Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus. Toute préparation laitière ne contenant pas "Lactobacillus" ou contenant d'autres bactéries que ces deux là, ne sont techniquement pas des yaourt. (source)

Et en plus, il est violet. Si c'est pas girly tout plein...

Plus subjectivement, pour la suite de l'article, je vous parle spécifiquement du yaourt de base, ou du brassé bulgare, assez pauvre en matière grasse, contrairement au yaourt grec par exemple, et bien sûr, non aromatisé. En gros, si vous le faites vous même, c'est le lait, les bacilles et c'est bon, si vous l'achetez, prenez le moins cher du supermarché.

Petite précision, un yaourt est encore comestible très longtemps après la date de péremption. Tant qu'il n'y a pas de points de couleurs ou de poils qui poussent, c'est bon. A fortiori, si vous ne voulez pas le consommer après la DLC, il est parfaitement recyclable pour les cosmétiques, donc ne jetez jamais un vieux yaourt. Sauf s'il a trois ans et qu'une colonie de bactéries autonome a commencé à évoluer en une société intelligente. Encore que, même là, vous pouvez toujours tenter de devenir leur dieu. Ça peut être cool à défaut d'utile.

Quelles sont ses propriétés ?
 
Le yaourt agit à plusieurs niveaux : sur les longueurs et sur le cuir chevelu.

Au niveau des longueurs, c'est un hydratant assez bluffant. Il est légèrement nourrissant à cause du petit peu de graisse qu'il contient, mais surtout, il permet la pénétration de l’humidité au cœur de la fibre capillaire. De plus, je n'ai pas trouvé de trace de cet effet là, donc je parle au conditionnel, mais j'ai tendance à penser que l'acidité permet de refermer les écailles et donc de conserver l'hydratation, de faciliter le démêlage et de faire briller la chevelure.

Au niveau du cuir chevelu, il permet l'hydratation et la souplesse de la peau, ce qui entraîne une diminution des démangeaisons et des pellicules sèches. Peu gras, il permet aussi une purification en douceur des cuirs chevelus gras et aide à leur régulation.


Pourquoi ça marche ?

Plusieurs choses entrent en jeu :
  • L'acide lactique qu'il contient a une action exfoliante sur la peau. De plus, il aide à l'apport et la fixation de l'hydratation car il a une affinité particulière avec les protéines de la peau et des cheveux.
  • C'est un agent astringent qui vas resserrer les pores du cuir chevelu et ainsi aider à réguler le sébum.
  • Les bactéries qu'il contient sont proches de la flore naturelle de la peau. Elles sont donc particulièrement précieuse lorsqu’il y a un déséquilibre suite à un traitement (antibiotiques cutanés par exemple) ou a des décapages trop fréquent. Elles vont permettre de soigner, ou de soulager, certaines mycoses et autres irritations.

Comment l'utiliser ?

Seul ou mélangé, avec du miel pour un masque hydratant, de l'huile pour une version plus riche, ou un jaune d’œuf pour un masque complet, il suffit de l'étaler sur les longueurs et/ou le cuir chevelu et de le laisser poser 30min à 2h (au-delà, c'est possible, mais pas forcément nécessaire) pour soigner vos cheveux.
On peut aussi le mélanger à des plantes ou extraits de plantes pour combiner des effets qui nous intéressent.
Petit bémol important : Si on le laisse poser trop longtemps (moi, je le remarque au bout d'1/2h, mais certains plus tard, ça dépend de votre sensibilité olfactive) le yaourt, avec la chaleur de votre crâne, commence à tourner et sent une odeur très désagréable qui rappelle le vomi de bébé.
Cependant, elle est facile à contrer. Soit on le laisse poser seulement 1/2h (ce que je fais en général), c'est déjà bien suffisant dans le cadre d'un masque d’entretien. Par contre, si c'est un masque de soins intensifs sur cheveux très abîmés, il faut laisser poser plus longtemps. Dans ce cas, vous pouvez ajouter une bonne dose de cannelle en poudre (Attention, surtout pas d'HE de cannelle qui est très dermocaustique), ou des HE au parfum puissants mais peu dangereuses comme l’ylang-ylang (senteur de jasmin+vanille+une pointe d'anis), le citron ou la listée citronnée (autre nom de la verveine citronnée). La première HE étant réputée pour donner du brillant à votre tignasse, et les deux autres sont excellentes pour réguler un cuir chevelu gras ou à pellicules.


Une petite recette pour la route ?

Évidemment voyons ! Où l'on retrouve notre vieil ami l'hibiscus, panacée et plante principale de la sainte trinité capillaire.

Salut toi !
Cette recette apaise les démangeaisons du cuir chevelu et réduit drastiquement les pellicules sèches. Elle peut être aussi utilisée pour hydrater et faire briller les longueurs.
Smoothie à l'hibiscus :

Ingrédients :
1 poignée de fleur d'hibiscus séchées
1 yaourt

Matériel :
Un verre
Un bol
Un pilon  (ou vos doigts et de l'huile de coude)
Un mixer
2ventuellement, une passoire à grille moyenne

Préparation :

La veille, réduire en une poudre très grossière les fleurs séchées et les mettre dans un verre. Recouvrir d'eau chaude, que le niveau de l'eau soit juste au dessus des fleurs, mais qu'il n'y en ait pas trop. C'est juste pour les ramollir et leur faire sortir leur actifs.
Couvrir et laisser reposer 12h environ.

Le lendemain, dans le mixer, verser le yaourt et le verre de fleur macérées avec leur eau. Bien mixer jusqu'à ce que ce soit à peu près homogène et lisse.
Filtrer au dessus d'un bol afin d'enlever les plus gros morceaux. Si vous n'avez pas de passoire, c'est pas grave, il faudra juste faire attention au rinçage à bien enlever tous les morceaux de la chevelure.

Application :

Raie par raie, prendre une petite quantité de smoothie dans votre main (c'est assez liquide) et l'étaler en massant votre cuir chevelu. Puis passer à la raie suivante.

Quand vous en avez bien mis sur tout le cuir chevelu, verser ce qui vous reste sur le dessus de la tête petit à petit, massez bien et faites glisser le surplus sur les longueurs (ça les hydrate au passage)

Tresser grossièrement les longueurs pour que ça ne coule pas trop, et laisser poser 1/2h-3/4h avant de rincer abondamment et de faire un shampoing pas trop agressif.


Petit bonus, si vous ajoutez 5gttes d'HE de Listée citronnée, vous aurez un soin pour cuirs chevelus gras.

Quelles sont mes sources ?

Cette fois, j'admets, elles sont un peu maigres. Cet article se base surtout sur mon expérience et les connaissances que j'ai pu grappiller à droite à gauche.
Mais quand même :
Un article de "Comment fait-on ?"


Et voilà, c'est donc la fin d'un article et d'une époque. Vous me manquerez énormément, même si je continuerais quand même à traîner dans le coin.

EDIT : Et en plus, il y a eu un bug, et l'article qui était "prévu" quand je suis allée me coucher est passé en "brouillon", ce qui fait qu'il n'a pas été publié. La losse totale, on dirait un départ de Giscard.
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 5 avril 2012

Soin des cheveux : Le monoï de Tahiti

Bonjour les gens !

Aujourd’hui, premier jeudi du mois, c'est l'heure de votre dose de culture soin du cheveux par votre servitrice.

Le mois dernier, je vous avais parlé de l'HV de coco, et donc, ce mois ci, en complément, j'ai décidé de vous parler du Monoï. Le vrai Monoï de Tahiti, et pas les huile à cuire les peaux adolescentes sur les plages de la Côte d'Azur pendant les 5 semaines légales de congés payé. 
En effet, le Monoï de Tahiti obéit à un cahier des charge précis, un peu comme une AOC si vous voulez. Il peut y en avoir des imitation, mais rien ne vaut l'original (si vous voyiez ce qu'ils osent appeler "camembert" en Allemagne, vous en pleureriez).

Donc, tout de suite, parlons du :

Monoï de Tahiti

Une fleur de tiaré Tahiti (Gardenia tahitensis), source


(que je simplifierait en Monoï pour la suite)


D'où vient le Monoï ?


Le monoï, qui signifie huile sacrée en Tahitien, est donc originaire de Tahiti, où la tradition est de faire macérer des fleurs de tiaré dans l'HV de coco si c'est fait à la maison, ou dans de l'huile de coprah pour une utilisation à l'exportation.

Comme je vous le disais plus haut, le Monoï de Tahiti est une appellation contrôlée qui répond au cahier des charges suivant :

"Le Monoï de Tahiti est le produit obtenu par la macération de fleurs de Tiaré dans l’huile de Coprah raffinée, extraite de noix de coco récoltées dans l’aire géographique de Polynésie française au stade de noix mûres, sur des sols d’origine corallienne. Ces noix doivent provenir du cocotier « Cocos nucifera » et les fleurs de Tiare de l’espèce végétale « Gardenia tahitensis » (Flore de Candolle) d’origine polynésienne récoltées au stade de bouton." (extrait du J.O.r.f. du mois d'avril 1992)

A quoi ça ressemble ?

A de l'huile de coco ou de coprah. Avec en plus l'odeur de fleur de tiaré qui est très délicate et très agréable.

Donc en gros, l'huile est solide à température ambiante sous nos latitudes la plupart du temps. Elle est de couleur blanc nacrée à blanc cassé et a une texture lisse si elle est faite à partir de coprah et un peu granuleuse si elle est faite à partir d'huile de coco.
Évidemment, si vous allez l'acheter à Tahiti, ou plus simplement dans le sud en plein été, elle sera liquide, transparente légèrement jaune.

Du Monoï fait maison (source)


Regardez bien la composition, elle ne doit contenir que de l'huile de coco ou de coprah et de la fleur de tiaré (Gardenia tahitensis). Si vous y voyez de la paraffine, ou même un pourcentage de coprah inférieur à 90% fuyez. Loin. Avant qu'elle ne vous mange.

Il est à noté que si le vrai Monoï de Tahiti peut-être certifié Ecocert, du fait du processus de fabrication du coprah, il ne peux pas y avoir de "Monoï de Tahiti" bio. Par contre, certains fabricants (notamment AZ) on préféré laisser tomber l'appellation "de Tahiti" et utiliser de l'huile de coco, afin d'offrir un Monoï bio.


Quelles sont ses propriétés ?

Le Monoï étant de l'huile de coco améliorée, ses propriétés sont les mêmes que notre huile chérie (voir ici), c'est à dire qu'elle est émolliente et adoucissante et donc qu'elle facilite le démêlage. Elle a aussi une affinité particulière avec la protéine du cheveux qui lui permet d'être absorbé au cœur de la fibre pour un soin en profondeur. (dit comme ça, on dirait une pub pour de la lessive)

Une étude (pdf) a montrée que le Monoï réparait la fibre capillaire, refermait les écailles et améliorait l’aspect du cheveux (brillance, douceur, etc.)

Ah oui, j'ai failli oublier, mais contrairement à la légende, le monoï ne protège pas du soleil car il n'a aucun indice de protection, contrairement à d'autres huiles comme l'HV de noix de macadamia ou l'HV de sésame. Par contre, il peut vous permettre de nourrir des cheveux (ou une peau) qui ont été exposé au soleil, et ainsi de limiter les dégâts apparent de celui ci (je ne parle pas des cancers, on est d'accord. Juste des petits désagréments genre sécheresse cutanée, pelade et cheveux ternes et cassants)

Une petite recette ?

Ça va être assez dur. Je vous ai déjà donné celle de mon baume cupuaçu-monoï ici, et à part ça, je l'utilise pure, en bain d'huile ou en couche fine sur cheveux mouillés.

Pour protéger les cheveux de la baignade (en mer ou en piscine), vous pouvez l'utiliser en fine couche, étalée sur toute la chevelure sèche avant d'attacher vos cheveux et d'aller vous baigner. Ce n'est pas forcément miraculeux, mais ça aide à limiter les dégâts, surtout à la piscine, et puis ça parfume les cheveux, ce qui est toujours bien pour draguer à la mer.

Où la trouver ?

AZ
Tahiti (attention à la qualité)
http://www.monoi-tahiti.com/
http://www.savonneriedetahiti.com/
http://www.boutique-monoi-tahiti.com/?gclid=CJz_g5yLxKQCFVD-2AodUgvPDA
boutiques bio (Logona, Lovéa, )
Marques connues : Monoi Tiki (recommandée pour sa qualité), Hei poa, Tevi

Mes sources ?    

Le jardin des chevelus et ses multiples témoignages


Plus les mêmes que dans l'article sur l'HV de coco.

 
Rendez-vous sur Hellocoton !