Affichage des articles dont le libellé est ayurvédique / henné. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est ayurvédique / henné. Afficher tous les articles

mardi 7 avril 2015

Le henné en plein de questions (17 c'est pas mal non ?).


Bonjour,
Aujourd'hui je vais vous parler de henné. Je vais pas reprendre ce qui est dit ici : http://milleetunecoiffure.blogspot.fr/2009/09/le-henne.html , enfin si un peu, mais plutôt ce qui est souvent demandé dans les commentaires. Avec presque 150 commentaires, je vais essayer de faire le tour de la question. Je pense que ces 2 billets ne seront pas indissociable. Je reprendrais les questions des 150commentaires, donc désolé pour la redondance qu'il pourra y avoir entre les deux billets, mais si la question est posé pour un truc déjà mis, c'est que ca ne doit pas être si clair.

source de l'image :  http://babillagesetcaetera.blogspot.fr
Nous vous conseillons de prendre une feuille et un stylo afin de prendre des notes vu la quantité d'information que vous aller récupérer. 

1/ Je veux obtenir tel couleur, comment faire ? 

  • Il nous est très dure de vous conseiller précisément, car ca dépend essentiellement de vos cheveux. Vous avez des conseils dans le tableau du premier billet.
  • Pour du blond, vous ne l'obtiendrez pas si vous n'êtes pas blond, ensuite, il faut utiliser du henné sans lawsonia de préférence.
  • Pour du roux, utiliser de Lawsonia pure.
  • Pour des auburns, un mélange lowsonia et brou de noix ou indigo. Sachez qu'à force d'appliquer du lawsonia les cheveux foncent et du coup au fur et à mesure, il y a de moins en moins besoin de mettre une autre plantes.
  • Pour du noir henné dissocié lawsonia et indigo (se reporter au pdf hennaforhair sur l'autre article). 
  • Pour un roux qui ne foncent pas/pas trop un mélange Lawsonia et de henné blond.
  • Pour du rouge : préparer un henné lawsonia, le congeler. (source HLC)
  • Pour du doré : faire un henné blond
  • N'hésitez pas non plus à regarder la liste des plantes à ajouter donné dans le premier billet.
  • N'hésitez pas non plus a regarder les nuanciers pour avoir une idée : 
    source de l'image dans le billet associé.
    ou celui d'aromazone.
  • On peut vous proposez des pistes de recettes, des idées, mais rien d'autres, trop de facteurs sont a prendre en compte et nous ne sommes ni des spécialistes comme certains le pensent, ni des coiffeurs, juste des gens un peu documenté.  Mais on pourra pas vous conseiller plus.
2/ Quel temps de pose ? 
C'est une question qui revient souvent, mais auquel il y a une réponse dans le premier billet. Pour reprendre : 
  • 30min / 1 heure pour un henné neutre
  • Plusieurs heures pour un henné roux ou noir, cela dépendra de la couleur que vous souhaiter (de 3/4h à une nuit).
  • Pour du blond : 30 minutes suffisent, mais vous pouvez monter à une nuit.
  • Temps de pose court aussi (30min/1h) pour les hennés contenant des plantes ayurvédiques type alma, brahmi, shikakai...
  • Préférez commencer par un temps de pose court, puis augmenter le plus tard selon vos envies, le résultat obtenu au premier essaie, le résultat que vous souhaitez.
3/ Quels marques conseillons-nous ? 
  • Shiraz en magasin bio, fin il accroche bien aux cheveux
  • Hennéindigoetcompagnie dont la texture est divine et qui pigmente bien, c'est essentiellement des hennés de qualité BAQ (body art quality)
  • Centifolia qui a une très bonne pigmentation
  • Aromazone le henné est coupé plus grossier, mais comme les autres il est garanti sans ppd et sels métalliques.
  • D'autre marques peuvent ne pas contenir de PPD et/ou des sels métalliques, mais comme les fabricants ne sont pas obliger de les mentionner, préférer les marques qui garantissent ne pas en contenir.
4/ J'ai fait une coloration chimique, je veux faire du henné maintenant. 
C'est possible, mais il y a des précaution a prendre.
  • Toutes les colorations chimiques contiennent des ppd, même les sans ammoniac et ce produit hyper allergène et relativement instable peut-être à l'origine le l'interaction avec les sels métalliques parfois contenu dans les hennés.
  • Même si vous prenez un henné sans sels métallique et ppd, préférez TOUJOURS faire un teste sur une mèche prés de votre cou, ou sur les cheveux de votre brosse.
  • Ce test permet aussi certaine précaution, il faut mieux pas utiliser de curcuma sur des cheveux décoloré à l'eau oxygéné, car on peut se retrouver vert des cheveux :?
NB : ca marche aussi avec les balayages / les mèches et tout type de technique qui colorent tout au partie des cheveux de façon chimique.
5/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration chimique ?
  • C'est tout a fait possible en prenant les même précaution que cité au dessus, faire une mèche d'essaie.
  • Si vous allez chez le coiffeur, demander de faire une mèche d'essaie le jour de la prise de rendez-vous en même temps que votre test cutanée (oui le test que font quasiment aucun coiffeur, mais qui sert a vérifier si vous tolérer le produit). Informer aussi le coiffeur que vos cheveux ont été hennifié.
NB : c'est aussi a prendre en compte pour les kits racines qu'on trouve en grande surface, les mèches, les balayage, et tout autres procéder de coloration chimique.

6/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration végétale/semi-végétale ?
  • Oui, c'est tout à fait possible, il n'y a normalement pas de soucis, mais préférer faire un test avant quand même.
7/ Le résultat me plait pas, que faire ? 
8/ Mes racines prennent mal la couleur que faire ? 
  • Faire un henné plus concentré avec la plante qui donnera la coloration souhaité au niveau des racines, et un henné plus léger sur les longueurs, oui c'est fastidieux, mais c'est aussi ce qui est fait avec du chimique.
  • Faire un henné uniquement sur les racines
9/ J'ai un henné blond qui contient de l'indigo, dois-je m'en inquiéter ? 
  • Non, ce genre de henné contient aussi du lawsonia, le lawsonia donne du roux donc de l'orange, l'indigo c'est du bleu, le bleu et l'orange sont des couleurs complémentaires. Donc elle s'annule. L'indigo est donc là pour contrer les effets du lawsonia.
10/ J'ai fait un henné et j'ai les cheveux vert ? 
  • Identifié la cause : indigo pur sur cheveux blonds, henné aprés une coloration chimique, trop de curcuma sur des cheveux qui ont été décoloré par le passé (même si il y a plein de temps).
  • Indigo sur cheveux blond : Faire dégorger l'indigo avec de l'argile verte et du lait de coco. (Attention un henné noir dissocié sur cheveux blond donne du noir pas du vert, vous pouvez utiliser l'indigo sur cheveux blonds, pas de soucis)
  • Henné et coloration chimique : désolé il n'y a rien a faire, il fallait faire le test avant ! 
  • Le curcuma : Faire dégorger avec de l'argile, du lait de coco et faire preuve de patience. 
11/ Je veux pas être orange ? 
Allez-y progressivement :
  • avec des recettes coupant le lawsonia avec du casia.
  • Avec des temps de pose court au départ, puis de plus en plus longs.
  • N'hésitez pas à mélanger avec d'autres plantes (liste dans le premier billet).
12/ Je veux des cheveux roses, bleus, jaune poussin, verts ? 
NB : les deux dernières méthodes sont très éphémère.

13/ Je suis enceinte, puis-je faire un henné ? 
  • Oui c'est tout a fait possible, faite tout de même un test sur le pli du coude pour vérifier que vous faites pas de réactions bizarres, les hormones parfois...
  • Prenez des marques de confiances, c'est mieux.
14/ Mon henné est périmé, puis-je l'utiliser ? 
  • Oui, c'est une date optimum d'utilisation, il colorera peut-être un peu moins, il sera moins frais.
  • Si vous avez la peau sensible, faite un petit test cutané dans le pli du coude.
15/ Henné et lissage brésilien ?
  • Je ne connais pas du tout la compatibilité entre les deux. Faire une mèche test est donc TOUJOURS préférable.
16/ Je ne veux pas de reflets roux comment faire ? 
  • D'une part ca dépend de ce que vous voulez.
  • Faire du henné dissocié aide beaucoup.
  • Il y a toujours une période ou le roux ressort un peu, il faut donc refaire un henné (comme on refait une colo chimique quand elle dégorge).
  • Il vous faudra de la patience, le roux peut être présent au début mais au fil des applications disparaître.
17/ Je suis allergique au pollen puis-je faire un henné ? 
  • Nous ne sommes pas médecin, et combien même on le serait ne vous connaissant pas nous ne pourrions vous répondre.
  • Demander l'avis à votre médecin, allergologue, pharmacien, ils sauront bien mieux vous répondre que nous.
  • Faites un test cutané dans le pli du bras, ca ne paie pas de mine, mais c'est un bon moyen de voir si vous avez une réaction ou pas. 
Et pour conclure, le sommaire du sujet henné qui est associé a ce billet et dont le lien est au début : 
Commençons par quelques liens utiles
Le henné, il y en a 2 types
Mais à ces hennés on peut y ajouter des plantes
Quel couleurs puis-je obtenir avec du henné
Puis-je devenir blonde avec du henné blond ?
Dois-je avoir peur de faire un henné ?
Si mon henné rate que puis-je faire ?

Pourquoi certain henné blond et neutre colore-t-il / donne-t-il des reflets roux ?
Comment éviter cela ?
Je veux les cheveux bruns et/ou noir, mais sans reflets roux, puis-je juste utiliser du brou de noix ou que de l'indigo?
Comment obtenir de bon résultat de noir ?
Puis-je mélanger les hennés, faire mes propres mélange ?
Combien de temps la couleur tient-elle ?
Le henné rend-t-il les cheveux verts et fragile comme du verre ?
Y a-t-il un moyen de savoir et d'éviter cela ?
Comment préparer un henné ?
Comment appliquer le henné ?
Temps de pause sur la tête du henné ?
Peut-on garder un henné une douzaine d'heure sur la tête ?
Que faire pour le rinçage ?
Le henné est-il bon pour les cheveux ?
Quel sont les avantages et les inconvénients du henné et de la coloration chimique ?
Le henné est-il un anti-poux efficaces ? Puis-je en faire à mes enfants ?




Rendez-vous sur Hellocoton !

Le henné

Laissez vos commentaires ici :  http://milleetunecoiffure.blogspot.fr/2012/08/le-henne-en-plein-de-questions-17-cest.html

Voilà un petit post sur le henné.

Nous vous conseillons de prendre une feuille et un stylo afin de prendre des notes vu la quantité d'information que vous aller récupérer. 

Commençons par quelques liens utiles :
  • Chez isa et no : Voila quelques petites informations sur le henné, et sa préparation.
  • La saga d'isa : définition, préparation, trucs et astuces....
  • Chez Carabose : Un blog entièrement dédié au henné, la composition de la plupart des marques de henné, la préparation, et autre..
  • Chez AromaZone : Leur dossier cheveux est très complet et notamment sur ce qui est de leur henné.
  • Chez henné for hair : PDF sur le henné pour les cheveux, recettes, application...
  • Le Forum d'arca, un forum sur le henné et ses utilisations.
Il est très fortement recommander de visiter et lire ces liens qui compléteront ce qui est dit ici.
Le henné, il y en a 2 types :
Mais à ces hennés on peut y ajouter des plantes :
  • Pour avoir du noir, c'est généralement l'indigo, ou la campêche qui est utilisé.
  • Pour du brun/châtain, c'est plutôt du brou de noix, feuille de noyer, girofle...
  • Pour les blonds : camomille, racine de rhubarbe, curcuma, pissenlit, millepertuis...
  • Pour les roux/rouges : garance, betteraves, pelure d'oignon jaune...
Quel couleurs puis-je obtenir avec du henné ?
  • A peu près tout, sauf du blanc, le blond et les couleurs extravagantes comme bleue, violet et rose.
  • Le tout est de bien doser les plantes qu'on ajoute au henné. C'est parfois long pour obtenir la couleur souhaitée, mais le henné est un vrai soin. Et c'est agréable à faire, donc au final...
Source, cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Puis-je devenir blonde avec du henné blond ?
  • Non, le henné blond rends les cheveux blond plus lumineux et plus brillants. Il ne décolore en rien les cheveux, ou d'à peine 1/2 tons. Donc mis à part les blondes et les châtains clairs, il y a peu aucune chance pour que votre couleur soit transcendée.
Dois-je avoir peur de faire un henné ?
  • D'après moi, non, le henné c'est un soin colorant. Si la couleur obtenue ne plaît pas on peut modifier le henné et en refaire un.
  • Le henné et les plantes naturelles proposent un large dégradé de couleurs, pas facile à doser, ce qui peut faire peur. Mais il n'y a aucune raison, il suffit de commencer petit, et augmenter les quantités de tel henné ou telle plante, augmenter le temps de pose...
Si mon henné rate que puis-je faire ?
  • Le faire dégorger un peu avec du miel et de l'argile verte. Ou encore avec du lait de coco.
  • Refaire un henné avec d'autre dosage d'autres plantes.
Pourquoi certain henné blond et neutre colore-t-il / donne-t-il des reflets roux ?
  • Tout simplement parce que certaines marques de henné mettent du lawsonia inersis dans leur mélange. Celui-ci colorant les cheveux en roux, il se peut que ça donne des reflets plus foncés et roux.
  • De même les hennés peuvent légèrement foncer la couleur naturelle d'une personne.
Comment éviter cela ?
  • Lire les compositions et fuir le "lawsonia inertis", 3 marques de hennés neutre et blond n'en contiennent pas : La marque Shiraz, La marque Aromazone, et Centifolia.
  • Si le terme lawsonia n'apparaît pas, il n'y a aucune crainte a avoir et vous pouvez y aller.
Je veux les cheveux bruns et/ou noir, mais sans reflets roux, puis-je juste utiliser du brou de noix ou que de l'indigo?
  • Techniquement oui, mais si la plupart des hennés bruns comme noirs contiennent du lawsonia, c'est parce que celui-ci permet aux pigments noirs et bruns contenus dans le brou de noix et l'indigo de se fixer. Ainsi sans lawsonia, la couleur risque de très vite dégorger.
Comment obtenir de bon résultat de noir ?
  • Utiliser un indigo de qualité.
  • Préférer faire un henné dissocié comme c'est expliquer dans le PDF
  • Laisser ses cheveux hors cellophane que l'indigo s'oxyde et donc que la couleur soit plus intense.
Puis-je mélanger les hennés, faire mes propres mélange ?
  • Oui bien sur et c'est conseillé.
  • Cela permet de foncer ses cheveux ou d'aller sur un roux très progressivement et ne pas choquer.
  • Pour débuter, préférer faire un henné neutre, histoire de vous habituer, puis faire un henné avec pas mal de neutre, quitte au henné suivant ne plus du tout en mettre.
Combien de temps la couleur tient-elle ?
  • Le henné roux tient très longtemps. Des personnes ne refont que leurs racines et font des henné colorant tous les ans.
  • Pour les hennés noirs/bruns, faut l'entretenir bien plus, car les pigments se fixent moins bien.
  • Pour le henné blond, il suffit d'en refaire un quand les cheveux sont ternes, cela peut-être tous les 2/3 mois.
Le henné rend-t-il les cheveux verts et fragile comme du verre ?
  • Oui et non.
  • Oui, le henné peut rendre les cheveux verts, surtout lorsqu'on à fait une coloration ou décoloration chimique juste avant de faire un henné, c'est pourquoi il faut attendre plusieurs mois avant de faire un henné après une coloration.
  • Oui si vous faites une (dé)coloration chimique juste après un henné, il y a aussi des risques que cela arrive. Du coup la encore, il faut mieux attendre plusieurs mois avant de repasser au chimique (1ans étant l'idéal)
  • Non, si vous avez les cheveux naturels (jamais colorés).
  • Non, si vous avez attendu assez longtemps entre votre coloration chimique et votre henné.
Y a-t-il un moyen de savoir et d'éviter cela ?
  • Oui, d'une part utilisé un henné de qualité sans ppd et sans sels métalliques.
  • L'idéal étant de prendre un bon henné et de faire la mèche d'essais, ça limitera bien les risques.
Comment préparer un henné ?
  • Il suffit de mélanger la poudre du henné avec de l'eau tiède (pourquoi pas une infusion).
  • Y mettre un peu d'huile, miel ou un œuf, ou de la bière... Pour éviter l'effet asséchant, si vous y mettait du yaourt, ajouter le après le temps de pose. (14/08/12 a force de lecture, certaine personne préfère ne pas mettre d'huile pour que la couleur prenne mieux à leurs cheveux).
  • Si vous n'aimez pas l'odeur, vous pouvez y mettre de HE (pas trop ça peut entêté), ou encore de la cannelle.
  • Un peu de citron ou de vinaigre, l'acide aide les pigments à se développer.
  • Une fois le mélange fait, le laisser reposer plusieurs heures pour que les pigments colorants se développent afin de mieux colorer.
Comment appliquer le henné ?
  • Dans sa baignoire ou sa douche, comme ça c'est facile de rincer les éclaboussures :D.
  • Il faut mieux mettre des gants pour éviter que les mains deviennent rouges/rousses/marrons (valable pour tout les hennés contenant du lawsonia) ou jaunes (henné blond+curcuma).
  • Après commence la galère, appliquer le henné par poignée mèche par mèche.
  • Enrouler les cheveux autour du crane
  • Emballer dans du cellophane.
Temps de pause sur la tête du henné ?
  • Le temps de pose varie selon le henné et selon ce que vous voulez.
  • Le henné neutre peut poser seulement 30min, et sans pose entre la préparation du henné et son application.
  • Pour le henné noir, l'application n'a pas forcément à durer 1 nuits, la prise de l'indigo est assez rapide.
  • Pour le henné roux, enfin le lawsonia, plus vous le laisserez poser plus les reflets seront importants, c'est un peu dur à juger au début. Il faut mieux commencer avec un temps court genre 3/4h quitte à l'augmenter si les reflets ne sont pas assez présents.
  • Pour le henné blond, cela dépend si vous y avait mis du miel dans le but d'éclaircir, si c'est le cas faut le laisser poser au moins 8h. Sinon quelques heures suffisent.
Peut-on garder un henné une douzaine d'heure sur la tête ?
  • Oui sans problème.
  • En mettant serviette et peignoir dans votre lit, et sur votre oreiller vous pouvez dormir avec.
Que faire pour le rinçage ?
  • Le rinçage se fait à l'eau, afin de tout retirer. Mais il se peut qu'il y ait quelque résidu,s dans ce cas là, faites un simple après shampoing.
  • Il faut mieux éviter les shampoings post henné, car le shampoing retirera bien tout le henné, or la couleur se dévoile 14/48h après. Cela est amplifié par le fait de ne pas faire de shampoing.
  • A la fin du rinçage vous pouvez faire un vinaigre de rinçage, le vinaigre est connu pour fixer les pigments.
Le henné est-il bon pour les cheveux ?
  • Oui sans hésitation. Le henné assèche un peu les cheveux après l'application, mais cela est facilement évitable en mettant un peu d'huile.
  • Le henné gaine les cheveux, c'est à dire qu'il ressert les écailles.
  • Il rends les cheveux doux, soyeux et brillants.
  • Le henné aide à donner du volume aux cheveux.
  • Le henné est un anti-poux naturel.
  • Il aide à réguler le sébum et à éliminer les cheveux gras.
Quel sont les avantages et les inconvénients du henné et de la coloration chimique ?
Coloration chimique :
  • Avantage : la couleur est plus sure, plus simple à doser, le temps de pose est court, rend les cheveux beaux juste après.
  • Inconvénient : la couleur dégorge beaucoup, au fil des applications les cheveux s'abîment, s'affinent, tombent, souvent pas très naturel comme résultat, cher dès qu'on a les cheveux longs..
Henné :
  • Avantage : cf. la question précédente. Le prix (j'en ai pour moins de 5€, si j'utilisais du chimique j'en aurais pour 30€ et 100 chez le coiffeur).
  • Inconvénient : la couleur est plus dure à doser, léger assèchement après,
Pour les 2 impossibilités de passer de l'un à l'autre comme ça, dans les 2 cas, il y a des risques, cheveux verts et cassants.

Le henné est-il un anti-poux efficaces ? Puis-je en faire à mes enfants ?
  • Oui, plutôt. il est essentiellement préventif. Le henné gaine le cheveux, ainsi les poux et les lentes ont du mal à s'accrocher. De plus l'odeur du henné n'est pas très appréciée de nos ennemis.
  • Pour le rendre encore plus efficace, diluez-le avec une infusion de lavande, odeur qu'ils haïssent.
  • Dès l'age de 3 ans, il est possible de faire du henné à vos enfants, et pour les têtes blondes, faites du henné blond plutôt que du neutre, cela entretiendra leur couleur naturelle.
Ce post comme tant d'autre pourra être mis à jour car je ne peux pas penser à tout :P.

EDIT du 14 aout 2012 : Un billet frère est né, il reprend les questions posés en commentaire ci-dessous de façon condensé, venez le lire avec de laisser un commentaire, vous y trouverez peut-être votre réponse : http://milleetunecoiffure.blogspot.fr/2012/08/le-henne-en-plein-de-questions-17-cest.html
Les Questions qui y sont aborder :

1/ Je veux obtenir tel couleur, comment faire ? 
2/ Quel temps de pose ? 
3/ Quels marques conseillons-nous ? 
4/ J'ai fait une coloration chimique, je veux faire du henné maintenant. 
5/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration chimique ?
6/ J'ai fait un henné, puis-je faire une coloration végétale/semi-végétale ?
7/ Le résultat me plait pas, que faire ? 
8/ Mes racines prennent mal la couleur que faire ? 
9/ J'ai un henné blond qui contient de l'indigo, dois-je m'en inquiéter ? 
10/ J'ai fait un henné et j'ai les cheveux vert ? 
11/ Je veux pas être orange ? 
12/ Je veux des cheveux roses, bleus, jaune poussin, verts ? 
13/ Je suis enceinte, puis-je faire un henné ? 
14/ Mon henné est périmé, puis-je l'utiliser ? 
15/ Henné et lissage brésilien ?
16/ Je ne veux pas de reflets roux comment faire ? 
17/ Je suis allergique au pollen puis-je faire un henné ? 

Ce billet est saturé de commentaire, vos questions ne s'affiche plus depuis un moment déjà. Posez vos questions : ici ! sur le second article. Sur ce billet je ne peux plus vous répondre. Enfin si je peux, mais ça ne s'affiche pas, donc ça ne sert à rien. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 avril 2014

Un petit coucou

Salut tout le monde,

Désolé, mais je n'ai pas le temps de mettre à jour ce blog, et le départ d'Ombelline n'a pas beaucoup aidé à sa mise a jour régulière. Pour ce qui est de l'abeille elle est aussi pas mal overbooké.
Mais je profite de cette soirée un peu plus calme pour vous faire un petit coucou.
De quoi puis-je bien vous parler ?

Bon commençons par une aventure dont une partie d'entre vous est au courant. J'ai recontré Pukali il y a quelques semaines, Pukali est la rédactrice de 365coiffures, on habite pas loin l'une de chez l'autre, mais nous n'avions jamais trouvé le temps de nous rencontrer, voilà qui est chose faite.
photo légendée par pukali
Que font deux chevelues qui se rencontrent ? Une courses de pousettes dans les escaliers qui descendent sur le Loire bien sûre.
Et puis ca papote de tout et de rien, des potes de la websérie tryade, de bébé, d'allaitement, et de cheveux, et bien sur ça sort les brosses à cheveux, et ça coiffe les filles de la taverne pour leur soirée GN à Ys. Mais ça se coiffe aussi mutuellement.
Pukali

moi
 Donc voilà pour les coiffures, et je vous offre le tuto de la coiffure de pukali.
Il faut 2 petits élastiques et un plus gros (enfin a votre guise)
J'ai fait deux tresses en haut du crane, une à droite et l'autre à gauche.
Puis j'ai fait une dutch à 5 brins avec le reste des cheveux.
J'ai fini avec une bête tresse à 3 brins, car je me suis perdue en route, il faut dire que tresser avec un bébé dans les mains c'est pas facile. D'autant plus que c'est ma première tresse a 5 brins plaquée.

Pour ma coiffure je laisse Pukali vous l'expliquer.

Voilà pour cette journée.

Sinon en ce week end pascal, une petite nouveauté :






un henné rouge intense de chez shiraz laissé posé une petite nuit, photo prise à J+2 au soleil.
J'ai mélangé : shiraz dans de l'infusion de plantes aromatiques, du miel, de l'huile de macadamia et de la bière. Mes cheveux n'ont pas encore été shampoinné après le henné.

Je vais certainement investir dans un AS bio neutre pour faire du henna gloss.

Sinon que dire d'autre... Pas grand chose, si ce n'est à une prochaine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 8 juillet 2012

un henné blond cuivré ? Le henné ce traître, ce vil, ce malin !

Coucou,
Sur le blog, nous vous parlons de temps à autre de henné, je vous ai proposé un long billet la dessus d'ailleurs, l'un de plus visité du blog oO. Et souvent on nous demande si je mélange ça et ça j'obtiendrais quoi. C'est dur pour nous de répondre, simplement parce qu'on est tous différents. La couleur de base joue, la qualité des hennés... Du coup répondre, c'est très dur, néanmoins on peut faire des pronostiques :
Trop de curcuma = cheveux qui peuvent tournée à des reflets verts
De l'indigo = du brun à noir
Lawosonia = du cuivré au roux selon la quantité.
etc
Mais parfois le henné est traitre, il donne un résultat complétement absurde ! Oui oui j'ai bien dit absurde !
Prenons le henné de lundi :
Pour rappel d'aprés les nuanciés je suis plutot blond foncé doré (ce que beaucoup appelle dans le jargon du commun des mortelles un chatain clair). Ca se voit pas sur les photos en intérieur, surtout celle avec mon téléphone portable et quand ils sont en chignon, la couleur est plus visible sur les photos en extérieur.
Pour simplifier les choses nous allons utiliser ce nuancier, qui sera la référence dans l'article :
Proposer par Marrydween sur le jardin des chevelus
Venant de doctissimo à l'origine
Alors d'aprés ce nuancier, ma couleur c'est plutôt proche du 8,3-8,31

Le mélange :

100gr de henné blond az
30 gr de henné d'egypte az
50 gr de henné tzarine hic
50 gr de canelle hic
50 gr de rhapontic hic
10 gr d'ortie hic
10gr de neem hic
15gr de camomille
50 gr de henné neutre hic
J'ai laissé poser 2heures environ ! Et ma nuque à bien souffert, il me reste encore du mélange, car j'en ai fait trop oui plus de 300gr alors qu'habituellement j'en fais 200g, c'est ça d'y aller à l'arrache et vider ses fonds de tiroir.


Ce mélange grosso modo composé à 2/3 de henné blond et 1/3 de cuivré on aurait pu s'attendre à un résultat proche de 8,34-8,43 à la limite un 7,34-7,43 (c'est pas dans le nuanciers le .3 c'est pour du doré et le .4 pour du cuivré).
Mais mains oranges (j'avais pas de gants, c'est ça les coups de tête), et mes ongles bien coloré me laisse présager un joli résultat.



Le résultat du henné ?
Le résultat lundi à la lumière naturelle de 22h qui rendrait roux n'importe qu'elle blanche neige aux cheveux noir de jais :

Lundi le résultat pour moi est très proche d'un 5 ! Oui un 5 soit 3 teintes au dessus et sans reflets à part ceux que m'offre le soleil couchant ! On est donc très loin du 7,43 ! N'est-ce pas ?
En gros je suis hyper déçue et dégoûtée !!

Mardi photo prise a 17h, avec un soleil assez haut dans le ciel, toujours dehors, moins bien cadré car ma ciboulette a du mal ! Alors Mardi je constate quelques reflets très légérement cuivré, mais la couleur reste désespérément foncé ! Je pense qu'on peut dire un 5,4 mais légers les reflets constater vous même :

Mercredi, j'ai l'impression que les reflets s'intensifie un peu et que la couleur s'est un chouille éclaircit, surement plus proche du 6,4 ! Bon c'est encore bien foncé ! Je sais que le lawsonia fonce, mais c'est justement pour ca que j'ai pas coupé avec du neutre mais du henné blond !
Constat à mercredi : la couleur continue d'évoluer, comme quoi il faut pas prendre pour argent content le résultat du premier jour.

Jeudi la couleur a encore un peu éclaircit, et j'ai des photos pour vous le prouvez, on pourrait dire que je suis vers un 7,34

Après un lavage au shikakai, neems et orties j'ai presque plus de pellicule, la couleur a l'air d'oscillé entre le 6,34 et le 7,34 plus doré que cuivré, et personne ne m'a rien dit sur la couleur dans mon entourage, en gros comme si rien n'avait été fait !!
Bon c'est pas grave moi le résultat me plait au final c'est le principal, c'est juste un changement qui n'est pas flagrant ^^
__________________________________________
Sinon parlons, j'ai retravaillé la partie de droite du blog, en classant les libellés pour plus de clareté, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensait ^^

Et parlons amitié, j'ai une amie qui vend une belle gratte quasi neuve, elle n'a jamais servit, vous trouverez toutes les infos neccessaires ici : http://cgi.ebay.fr/271004125884

Voilà pour mon expérience et quelques infos, bonne fin de week end à tous.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 26 mars 2012

Plantes indiennes: Le Kapoor Kachli

Étant donné que mon appareil a son objectif de cassé (et que donc je doive faire la mise au point toute seule et que même en faisant ça, ça marche une fois sur quatre), je me suis dis que je pourrais vous parler de temps en temps des soins que je fais.



En ce moment donc, ma grande passion c'est le kapoor kachli. Mais quoi que c'est le kapoor kachli? C'est une variété de gingembre rustique qui a des feuilles vertes et oranges avec de grandes fleurs blanches. Une de ses particularités est qu'il sent divinement bon, quand on le respire on a l'impression de sentir un mélange d'épices, personnellement j'adore!

Les plantes indiennes comme le kapoor, le neem, le reetha etc... Sont excellentes pour avoir des cheveux épais, brillant et en parfaite santé, la plupart sont également très utiles pour accélérer la pousse des cheveux. Pas étonnant donc que les Indiennes aient de si beaux cheveux :)

Voilà quelques recettes que j'ai testé et approuvé:

Kapoor Kachli - Neem:
  • Une cuillère à soupe de poudre de Neem (très utile pour soigner tous les petits problèmes de cuir chevelus comme les pellicules, le psoriasis etc...).
  • Deux c. à s. de poudre de Kapoor kachli
  • Une grosse c. à s. de miel
  • Infusion de thym (contre les pellicules et démangeaison)
Je suis quelqu'un qui a des soucis de cuir chevelus assez régulièrement et surtout l’hiver: pellicules, gratouillis... Du coup ce genre de recette m'apaise et fait disparaitre tout ça.

On peut remplacer le Neem par d'autres plantes comme le henné, le reetha, le maka etc...

Shikachli:

Ce nom un peu bizarre est tout simplement la contraction de shikakaï (lave, démêle et très utile contre les problèmes de cuir chevelue) et de kapoor kachli, ça lave très bien les cheveux et ça leur fait un bon soin en même temps. Ce mélange mousse étrangement quand on le fait d'ailleurs ^^
  • Deux c. à s. de shikakaï
  • Deux c. à s. de kapoor kachli
  • Une grosse c. à s. de miel
  • Infusion de thym
 Voilà les deux recettes que je fais régulièrement et dont je suis toujours satisfaite! Cheveux gainé, doux, épais, ils sentent divinement bon après et ça me permet d'espacer régulièrement les shampoings et de réguler mon cuir chevelus. A tenter donc surtout si vous avez des soucis de cheveux gras et de pellicules (j'ai décidé d'être glamour aujourd'hui), par contre attention certaines de ces plantes ont tendance à foncer un peu les cheveux. Voilà :)

Ah et dernière chose, les doses que j'ai donné sont pour ma longueur et mon épaisseur de cheveux, donc à adapter aux vôtres.

Source: Henné, Indigo & Compagnie
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 décembre 2011

Article soin : L'hibiscus, plante miraculeuse pour les cheveux

Bonjour les gens !

Aujourd’hui, c'est le premier jeudi du mois, et comme tous les premiers jeudis du mois depuis quelque temps maintenant, on va parler soins des cheveux.
Je vais donc vous parler dans les minutes ou les heures à venir (moi j'écris, ça se compte en heures, vous vous lisez, ça se compte en minutes. Il y a comme quelque chose de pourri au royaume des cheveux) d'une plante assez extraordinaire venue de l'Inde antique et un des piliers de la médecine Ayurvédique. Et pourtant, il y a de forte chances que cette fleur vous soit familière et même que vous en ayez dans vos jardins.

En plus c'est une très jolie fleur qui ressemble à ça :
 
Hibiscus Sabdariffa

Bon, voilà, avec la photo et sa légende, j'ai cassé le suspense, alors autant insérer ici le titre de l'article :

L'hibiscus pour vos cheveux


Qu'est-ce  que l'hibiscus ?

Wikipédia nous dit : 

Hibiscus (du grec ἱϐίσκος / hibískos, signifiant guimauve) est un genre de plantes à fleurs annuelles ou vivaces qui comporte plus de 30 000 variétés. L’hibiscus fait partie de la famille des malvacées (malvaceae).
Ce sont des plantes connues depuis la haute antiquité : elles étaient cultivées en Égypte et en Asie du sud-est pour leur caractère ornemental, mais aussi pour leurs fruits comestibles. Importées en Europe au XIIe siècle par les Maures d'Espagne, certaines espèces furent ensuite introduites en Amérique au XVIIe siècle par les esclaves. La Corée du Sud et la Malaisie ont un hibiscus comme fleur nationale, respectivement H.syriacus et H. rosa-sinensis.


En gros donc, c'est une plante de la même famille que les mauves et les guimauves, d'ailleurs, en Anglais, tout ce petit monde s’appelle respectivement rosemallow, mallow et marshmalow, si c'est pas une preuve ça ! (Ah des botanistes me soufflent dans l'oreillette que non en fait, c'est pas une preuve. Bon, tant pis) Et on la connait et l'utilise depuis la nuit des temps.

L'hibiscus, une panacée ?
 
L'hibiscus contient plusieurs actifs qui lui donnent ses multiples propriétés :

 - Des mucilages, qui sont des polysaccharides (sucres longs comme l'amidon ou la cellulose). Or les mucilages végétaux ont des propriétés adoucissantes et épaississantes.
 - Des sucres. Aaaaaaaaaahhhhh les sucres végétaux. Parmi les meilleurs amis des cheveux bouclés et secs ( et des autres cheveux aussi, ils ne sont pas racistes). Les sucres sont un des pricipaux composants qui participent à l'hydratation. Vous vous rappelez ?
 - Des acides de fruits (AHA) : citrique, malique et tartrique. D'après Aromazone, les acides de fruits ont plusieurs propriétés qui nous intéressent pour le soin des cheveuxet du cuir chevelu :
  • Kératolytique : effet "peeling" => Utile dans la lutte contre les pellicules
  • Stimule le renouvellement cellulaire => Aide à la pousse
  • Stimule la synthèse des glycosaminoglycanes (composés qui forment la matrice de soutien de la peau, dont collagène) : effet anti-âge, redonne de l'élasticité à la peau =>Meilleure santé du cuir chevelu, réduction de la chute des cheveux.
  • Améliore l'hydratation de la peau => Réduction des pellicules, surtout les sèches, ainsi que des tiraillements et des démangeaisons en cas de CC trop sec.
  • Purifie la peau (élimination des surplus de sébum et des cellules mortes)=>Ça se passe de commentaires.
  • Rend les cheveux brillants =>Ça encore plus.
 - Des Polyphénols, qui sont des anti-oxydants naturels. Ça ne nous intéresse pas trop dans le cadre des cheveux mais ça lutterait contre le vieillissement cutané et donc permettrait de préserver notre cuir chevelu, je pense.


En clair ?

Pour les cheveux on peut dire que oui, l'hibiscus est une panacée, ou presque. La plante est réputée dans la médecine Ayurvédique pour lutter contre les pellicules, l'apparition des cheveux gris, la chute des cheveux, et pour renforcer la pousse, rendre le cheveux brillant et faciliter le démêlage.

De mon expérience, elle rends les cheveux plus souples, ce qui donnera de jolies boucles pour les cheveux bouclés et frisés et un joli mouvement sur des cheveux plus raides. Elle facilite également le démêlage et apporte brillance et douceur.

Je n'ai pas encore testé ses propriétés anti-chute et pro-pousse, mais vu les poignées de cheveux que je perds depuis une semaine (ma chute saisonnière commence plus tard que les autres cette année), c'est au programe.

A noter que mélangée à du henné (Lawsonia, Cassia ou indigo) ou à d'autres plantes fixantes pour les colorations, elle va donner des jolis reflets violets-prune à auburn. De même si elle est utilisé en rinçage de manière systématique.


Comment l'utiliser ?

Si vous avez des fleurs fraîches ou en poudre, vous pouvez  vous faire des cataplasme contre la chute ou les pellicules. En passant des feuilles fraîches (de votre jardin. Attention aux pesticides sur les fleurs du commerce) préalablement ramollies à l'eau pendant 15 minutes, dans un mixer, vous obtiendrez une pâte que vous pourrez étaler sur votre CC et laisser poser au moins 30min. Si vous avez de la poudre, réhydratez là avec un peu d'eau ou d'hydrolat, vous pouvez y ajouter un peu d’argile rose pour la texture, jusqu'à avoir une pâte à étaler.

Pour la poudre, certaines personnes se lavent les cheveux avec un mélange Shikakai-Hibiscus. Mais n'étant pas utilisatrice du shikakai, je ne puis vous en dire plus (peut-être qu'une de mes copines pourras, en commentaire ou dans son propre article)


Les fleurs séchées sont très intéressantes. Déjà parce qu'elles se conservent très bien. Ensuite parce qu'elles sont facilement utilisables pour plein de préparations.


Des fleurs séchées


Les actifs de la plantes sont très bien préservés lors du séchage et ils sont solubles dans l'eau. J'ai trouvé plein de recettes d'huiles ayurvédiques à base d'hibiscus, mais ça me semble un peu bizarre sachant ça. La plupart des recettes indiennes parlaient de les mettres dans de l'huile de coco chaude.

Mais personnellement, je préfère extraire les actifs à froid, donc dans de l'eau ou mieux, de la glycérine. On peut ainsi utiliser l'extrait en rinçage ou l'incorporer à d'autres produits capillaire : shampoings, après-shampoings, crèmes coiffantes, lotions capillaires etc.


Une petite recette pour la route ?

Of course les gens. Vous croyiez vraiment que j'allais vous laisser partir comme ça ? 

Voici une petite recette que j'ai conçu au début de cet été pour protéger mes cheveux du soleil, du sel et du sable breton. Mais vu sa composition, elle devrait marcher très bien aussi pour celles et ceux qui veulent protéger leur cheveux des rigueurs de l'hiver de Chamonix (par contre, au Val d'Isère, je ne suis pas sûre que ça marche) Le résultat, vous l'avez déjà vu, c'est celui-ci, après une journée à la mer sur cheveux pas lavés encore :


Vous avez vu ? même ma chemise est à l'hibiscus


La recette n'est pas compliquée, il faut juste maitriser les émulsions. La voici :




Crème hydratante/nourrissante/démêlante/protectrice contre les UV et les éléments déchainés


Vous pouvez l'utiliser en préventif (avant l'exposition) ou en curatif (sur des cheveux un peu secs à cause de leur exposition aux éléments). Le principe, en mettre une noisette à une noix au creux de la main et la répatir sur toute la chevelure. Si vos racines ne sont pas trop grasses, vous pouvez en mettre jusqu’en haut sans soucis. Petit plus produit, si vous avez les cheveux bouclés, scrunchez un peu après avoir étalé la crème pour avoir de jolies boucles.


Pour 30ml :
Phase Huileuse
5% Cire émulsifiante N°2 (1,5g)
10% HV de Macadamia (3ml)Protectrice contre les UV, le sel, le vent et le froid, nourrissante. Légère, proche du sébum
10% BV de Cupuaçu (2,67g)Protecteur contre les UV,réparateur, nourrissant. Léger, sent bon.

Phase Aqueuse
41% Macérât hydroglycériné d'Hibiscus à 10% (12,3ml) (Recette sur ici) Hydratant, démêlant, colorant rose
30% Aloe Vera (9ml)Hydratant, réparateur

Additifs
2% Inuline (0,6ml)Hydratant, démêlant
2% Céramides (0,6ml)Hydratant
12 gttes d'EPP(de pharmacie, ceux qui utilisent celui d'AZ ou du cosgard, regarder les doses prescrites pour ces produits)Conservateur

Au bain marie à feu doux (l'eau ne doit pas bouillir) faire fondre la phase huileuse en remuant. En même, dans un autre bain-marie à feu doux, faire chauffer la phase aqueuse pour qu'elle soit à peu près à la même température que la phase huileuse. Quand toute la cire émulsifiante à fondu, verser lentement la phase aqueuse dans la phase huileuse en fouettant sans arrêt. Sortir du bain-marie et continuer de fouetter jusqu'à ce que l'émulsion prenne. Continuer à remuer pour bien faire l'émulsion et refroidir. Ajouter les additifs et le conservateur et remuer encore un peu.

Mettre en flacon pompe ou dans un autre contenant qui vous arrange.




La crème s'est conservée 3 mois hors du frigo et a pris l'avion (avec tous les changements de températures que cela implique). Pensez juste à la conserver à l'abri de la lumière et dans un endroit pas trop chaud quand même, le pigment rose de l'hibiscus disparaissant au contact des UV.

Si vous voulez d'autres avis sur cette crème, Darkycoubo en a mis une version sur son blog avec ce qu'elle en a pensé.


Quelles sont mes sources ?


Voilà, j'espère que cet article vous aura intéressés. Si vous avez des question, n'hésitez pas à les mettre en commentaires. Si je peux y répondre, je me ferais un plaisir.




Ça vous a plu ? Pensez à voter pour nous !

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 6 septembre 2011

Le henné blond sur cheveux clairs

Changement de décor pour aujourd'hui, on oublie temporairement les coiffures et on parle "coloration végétale", plus précisément du henné blond sur cheveux clairs.



Alors chevelues blondes ou châtaignes claires tentées par l'aventure du henné, ce billet peut vous intéresser !
Vous êtes nombreuses à vouloir connaître les astuces et/ou les résultats probables, suite à l'utilisation de cette poudre végétale aux nombreux bienfaits.
Avant de vous lancer, réfléchissez bien à ce que vous recherchez :

-est-ce juste des reflets ?
-est-ce intensifier vraiment votre teinte naturelle ?

On ne peut jamais prévoir avec exactitude le futur résultat (cela dépend de plusieurs facteurs), mais on peut au moins se faire une idée en fonction de sa couleur initiale.
Petit rappel avec le tableau des couleurs ici.

Je ne vous filerai pas de nouveaux tuyaux pour éclaircir votre chevelure_ je sais que plusieurs d'entre vous attendent des conseils et expériences à ce sujet_ mais vous pourrez tout de même comparer quelques photos, présentant l'évolution de la couleur des cheveux de ma fille suivant les mélanges utilisés.
Cette fois ci, j'ai testé le henné blond champagne de la marque SHIRAZ, je connaissais déjà le blond de cette marque et j'ai été très satisfaite du résultat.
Voici le mélange que j'ai préparé :


-1 pot de henné blond champagne
-1/2 paquet de henné neutre 100% cassia -
-2 cuillères à soupe de poudre d'ortie piquante
-2 cuillères à soupe de vinaigre de framboise
-quelques gouttes de protéines de riz hydrolysées (en vente chez Aroma zone)
-2 cuillères à soupe d'huile végétale d'argan
-de l'eau déminéralisée


Après avoir préparé le mélange, je l'ai laissé tranquillement "prendre" pendant 2H30. L'application de la pâte a été faite sur cheveux légèrement humides, le temps de pose a duré environ 2H sous un sachet plastique.

Par souci d'économie d'eau, ma fille a trempé ses cheveux dans un seau d'eau pour ôter le maximum de pâte et ensuite, j'ai bien rincé sa tête avant d'appliquer de l'après-shampoing LAVERA à la rose.
J'ai terminé par un ultime rinçage au vinaigre de framboise dilué dans de l'eau.
Le henné SHIRAZ est super, mais qu'est ce qu'il est pénible à rincer avec tous les petits débris de plantes !

Prévoyez un peigne fin pour le démêlage final (si vous osez), afin d'enlever le maximum de brindilles.
Juste pour info, j'utilise habituellement les poudres de Henné indigo et compagnie et j'en suis plus que satisfaite.
Pour le henné neutre et le henné blond, je préfère la marque SHIRAZ malgré les inconvénients liés au rinçage.

Continuons avec quelques précisions sur les cheveux de la petite, sachez qu'ils sont blonds moyens naturellement, d'épaisseur moyenne et raides avec de légères ondulations, normaux dans leur ensemble sauf sur le dessus de la tête et sur la frange, où ils graissent plus vite (surtout par temps de pluie).
Malgré la présence d'huile végétale dans le henné, les cheveux n'ont été ni collants ni poisseux après le séchage et le coiffage.


Voici une série de photos vous permettant de juger par vous-mêmes des changements, commençons par la couleur des cheveux de ma fille au naturel (ses cheveux sont un peu plus foncés qu'en réalité sur cette image) :



Voici d'autres images montrant le résultat avec un mélange de henné neutre et de henné blond :



Un autre exemple sur ses cheveux bien moins longs :



Là il s'agit aussi d'un mélange, mais on voit beaucoup moins les reflets dorés habituels (cette couleur est la plus proche de sa teinte naturelle) :




Ici une image avec un henné SHIRAZ blond (avec cucurma).
Notez la brillance et la douceur des cheveux :



Henné du 22 mai 2011 :





Henné shiraz blond champagne début septembre 2011 :



Au soleil :



Nous sommes toutes les deux très contentes de cette teinte chaude et dorée.
Elle se voit sans être criarde, c'est exactement ce que nous souhaitions obtenir.

Je trouve que le henné SHIRAZ blond est remarquable pour la brillance, la douceur et le soin gainant !
De ce fait, je le préfère vraiment aux autres marques testées, comme le henné color blond, que j'ai trouvé plus asséchant.

Au fil des photos, vous remarquerez la différence dans la texture des cheveux.
Au départ, ma fille avait des boucles surtout dans les pointes; le henné a lissé progressivement ses cheveux et les coupes régulières ont supprimé les bouclettes.
Je tresse parfois les cheveux de la petite, mais sur les dernières photos, ils sont naturels et fidèles à la réalité.

Sachez que les teintes ne sont pas retouchées, je laisse toujours les vraies couleurs pour qu'on puisse vraiment se rendre compte des résultats.

La prochaine fois soit dans quelques mois, je pense faire un henné neutre pour ne pas non plus saturer en couleur.
En plus de teindre joliment, le henné gaine les cheveux et empêche les éventuels poux de s'accrocher... jusqu'à présent, ma fille a toujours échappé aux poux à l'école, donc c'est bon à savoir pour les mamans qui ont déjà connu ce problème plus que gênant....

Ca y est, vous êtes tentées par le henné blond ou le henné neutre ? réfléchissez tout de même et finalisez votre choix.
Si vous ne recherchez que quelques reflets discrets, préférez alors un mélange de henné blond en faible partie associé à du henné neutre et non du blond à 100%; vous pouvez aussi commencer par du henné neutre contenant un peu de lawsonia et lui ajouter du jus du citron.

Si vous avez les cheveux clairs et que vous voulez les éclaircir davantage (sans les roussir), évitez le henné blond et prenez plutôt du neutre 100% cassia (on en trouve chez Henné indigo and co, chez Centifolia...).
Quoi qu'il en soit et cela a été dit à plusieurs reprises, le henné n'éclaircit pas la chevelure, il faut donc ruser en ajoutant d'autres ingrédients.
Il y' a pas mal d'astuces pour blondir ses cheveux et elles ont déjà été proposées sur le site, Coqilico est la mieux placée pour vous guider, car elle souhaite justement retrouver le blond de son enfance.

N'oubliez pas de nous donner votre avis, merci beaucoup et à bientôt !
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 septembre 2010

alternatives aux shampoings moussants

Bonjour,
aujourd'hui, je ne vous propose pas de coiffure, mais plutôt une alternative aux shampoings moussants.

Les poudres

Le shikakaï
Le shikakaï est une poudre de plante indienne. Il se trouve dans les boutiques indiennes ou sur aroma zone. Cette poudre a une très forte odeur épicée que beaucoup de personnes trouvent agréable.

Préparation : mélanger deux cuillère à soupe (en fonction de la longueur de vos cheveux) à un peu d'eau (et éventuellement des actifs) jusqu'à ce que vous obteniez une pâte très souple. Certaines personnes le font très liquide, c'est affaire de gout, l'efficacité n'en est pas affectée. Appliquez cette pâtes sur vos cheveux comme un shampoing. Cette mixture ne moussera pas, cela peut déconcerter, mais elle nettoiera très bien tout de même. Rincez bien vos cheveux pour qu'il ne reste pas de poudre.
faites toute fois attention à ne pas vous en mettre dans les yeux : les grains de shikakaï font très mal.

Effet sur les cheveux : cela dépend évidement des cheveux (chaque cheveux réagissant différemment), mais les effets les plus souvent reportés sont brillance, douceur et légèreté.


L'argile/ Le Rhassoul
L'argile est une roche sédimentaire utilisée depuis la nuit de temps. Elle se trouve facilement sous forme de poudre ou de morceaux concassés dans les magasin bio, les parapharmacies et beaucoup de magasin le net. Elle n'a aucune odeur. Il existe plusieurs sortes d'argile :
-l'argile verte sera recommandée pour de cheveux gras,
-l'argile blanche/rose plutôt pour des cheveux secs
-le rhassoul (ou ghassoul) peut s'utiliser sur tout type de cheveux

Préparation : En poudre : prenez deux cuillère à soupe, mélangez avec de l'eau et appliquez comme du shampoing et rincez vos cheveux.
En morceau concassés, il faut verse un peu d'eau, attendre que les morceau soit dissous dans l'eau, mélanger et utiliser la pâte comme un shampoing et rincez vos cheveux.

Effet sur les cheveux : Elle a tendance à aider à l'espacement des shampoings, les effets raportés sont souvent légèreté et douceur. Elle ne convient pas à certains cheveux (qui ont alors tendance à être lourd et à paraitre "sales").

L'aritha
l'aritha est une poudre de plante : le Sapindus Trifoliatus, c'est l'arbre qui produit les fameuses noix de lavage pour le linge. Cette poudre est donc chargée en saponaire qui lave les cheveux.
Elle se trouve dans les épiceries indiennes. Son odeur ne serait pas très agréable.

Préparation : Elle se prépare exactement comme le shikakaï

Effet sur les cheveux : il rendrait les cheveux souples, brillant et les lisserait.



Les autres "shampoings"


L'oeuf
Oui oui, l'oeuf est un très très bon shampoing. Si vous avez les cheveux secs, utilisez seulement le jaune (un ou deux selon votre longueur), si vous avez les cheveux gras, utilisez l'oeuf entier battu, le blanc dégraisse bien.

Préparation : battez vos oeuf avec éventuellement de la canelle (pour l'odeur) et étalez sur vos cheveux, comme un shampoing, rincez. Evitez l'eau chaude, l'oeuf pourrait cuire et vous vous retrouveriez avec des morceau d'œufs cuits dans les cheveux. Il est possible que le chalaze (le filament blanc qui tiens le jaune au centre de l'œuf) reste dans vos cheveux, il suffit de le retirer après le shampoing, c'est assez facile à faire.


Les shampoings secs
Les shampoings secs sont souvent utilisés pour espacer les shampoing humides, mais certaines personnes n'utilisent que ce type de shampoings. Bien sur, vous avez des shampoings sec du commerce, mais il est possible d'en faire e bien moins cher. Cela se présente sous forme de poudre, vous en prenez 2cuillères à café que vous étalez sur votre crâne, vous laissez agir une dizaine de minutes puis vous secouez vos cheveux avant de les brosser pour faire tomber la poudre qui reste.
Les poudres que vous pouvez utiliser sont l'argile (peu importe sa couleur), la fécule de mais (réputé pour donner du volume) ou la farine de blé (oui oui, celle que vous avez dans votre cuisine)

Voila voila, j'espère que cela vous a donner envie d'essayer
Amusez vous bien ;-)
Rendez-vous sur Hellocoton !